Vous connaissez Yulia Kriger?

Non?

Mais siiiii alleeeeeeez, on en a entendu parler partout ces derniers jours! C’est la fille qui est ABSOLUMENT naturelle et qui ne “comprend pas pourquoi on trouve ses yeux bizarres”…

La demoiselle prétend même qu’elle retouche à peine ses photos.

Démonstration :

Si ça, c’est pas retouché, je suis prête à donner mon bras droit. C’est simple, son nez disparaît presque…

Mais évidemment, ce qui épate, ce sont ses incroyables yeux exceptionnels. La nature a été généreuse voyez-vous…

C’est simple, elle a reçu plus d’iris que la plupart des gens.

Retouche photo? Que nenni.

Je suis une gentille fille et je vais vous filer son truc parce que je l’avais déjà abordé il y a plusieurs années : les lentilles Big Eyes Lenses.

Ce sont des lentilles qui dépassent l’iris, tout simplement.

Elle aura beau jurer que non, je vous répondrai ceci :

Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, hormis faire parler d’elle, ces lentilles ne l’aident pas et elle est bien mieux sans.

Mais il semble que la demoiselle ne se trouve pas encore assez barbiesque telle qu’elle est et c’est bien le souci de notre ère : quand tu es naturellement belle, ça ne te suffit pas encore.

La voici sans ses délires.

Puis en pleine mutation chelou…

Pour finir tellement irréelle qu’on la dirait en plastique.

Ici, qu’on soit bien clairs, je ne me moque pas. Je ne critique même pas. Je constate que cette pauvre jeune fille a juste besoin d’un psy parce qu’il faut avoir un sacré problème avec soi-même pour en arriver là.

Je ne regarde pas ces nanas, elle ou Kylie Jenner qui a juré ses grands dieux pendant des mois que ses lèvres étaient naturelles alors que personne n’était aveugle, je ne les regarde pas avec ironie ou envie ou moquerie. Je les regarde avec peine. Je les regarde comme je regarde le mal être avec pitié. Avec douleur.

Loin d’être un sujet de rigolade, Yulia devrait être un sujet d’inquiétude pour toutes les gamines qui la prennent pour modèle mais également pour elle-même.