Ces derniers temps, comme je teste pas mal de rouges à lèvres qui tiennent, beaucoup d’entre vous m’écrivent en m’expliquant qu’elles ont du mal avec ce type de produits. Et en creusant et posant des questions, je réalise souvent que le problème ne vient pas tant du produit que… de la bouche sur laquelle on le pose. L’entretien des lèvres, c’est aussi important que le tube choisi ensuite car des lèvres bien entretenues gardent mieux les couleurs.

La bouche, ce drôle de truc…

Les lèvres sont recouvertes d’une muqueuse très vascularisée (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elles ont une couleur rose-rouge). Mais cette muqueuse n’a pas de protection contre les facteurs extérieurs, à la différence de la peau. Elles ne savent pas se défendre contre les agressions extérieures. 

Les éléments agressifs

Il existe de nombreux éléments qui agressent les lèvres. Essentiellement, on peut citer le froid, le vent, le soleil, la sécheresse ambiante.

Aucun rouge à lèvres ne donnera un joli résultat sur une bouche sèche

Mais vous ajoutez une couche si vous :

  • mangez trop peu d’acides gras
  • respirez par la bouche
  • buvez beaucoup d’alcool
  • fumez
  • humectez vos lèvres avec votre salive

Tout cela n’entraîne qu’une chose : le dessèchement.

Alors on fait quoi ?

Ben on les aide tiens !

On les protège

Avec un soin anti-UV. Moi j’aime bien le soin d’Avène.  Je l’utilise pour les jours où je m’expose. Et je ne me gêne pas pour déborder : le contour des lèvres est une zone qui vieillit bien trop vite pour ne pas faire gaffe.

Quand je ne m’expose pas, je mets ma crème de jour qui contient des anti-UV et je la passe sur la bouche également. C’est toujours ça de protégé.

On hydrate pendant la nuit

Souvent, on trouve normal de s’hydrater après la douche pour la nuit. Une bonne crème de nuit qui va combattre le dessèchement du calcaire de la douche, qui va hydrater pendant le sommeil, ça semble logique. Pourtant, on zappe souvent la bouche ! Aller dormir avec une vraie couche de baume hydratant, c’est le TOP.

Une méga couche pour faire dodo !

Et quand la bouche est vraiment amochée ?

Eh bien figurez-vous que, comme toujours, je vais d’abord vous conseiller de vérifier si vous ne souffrez pas d’un VRAI problème.

Une bouche avec des crevasses, une bouche avec les coins qui se fendillent, une bouche douloureuse, ça peut être le signe de diverses affections comme : un champignon, une petite infection ou, en tout cas, quelque chose qui nécessite un petit traitement. Donc devant une bouche très abîmée ou régulièrement abîmée, une petite question à son médecin, ce n’est pas cher payé.

Par contre, si c’est ponctuel et dû, par exemple, à un rhume (vous avez subitement respiré par la bouche pendant quelques jours), à de grands froids (vous n’avez pas protégé vos lèvres du dessèchement, alors que je vous l’avais conseillé nom de nom), à une exposition à de fortes chaleurs sèches… bref, si la cause est aisément identifiée, là, il suffit de passer par un petit traitement de choc.

1. On gomme

Je sais, quand on a la bouche sèche, on a tendance à penser qu’on doit seulement hydrater. Mais hydrater des peaux mortes, ça ne sert à rien. Accessoirement, si vous avez l’envie furieuse d’arracher les peaux sèches, c’est le pompon. Donc gommez votre bouche avec un soin prévu à cet effet ou, tout simplement, avec un scrub fait maison avec du miel, de l’huile d’olive et du sucre.

Si vous avez la flemme, vous pouvez aussi acheter un scrub déjà prêt.

2. On hydrate à mort

Et par “à mort”, je veux dire “à mort”. Donc en gros, on se tartine la bouche d’une couche de plusieurs millimètres et on va dormir. Et le lendemain, on ne se permet pas un rouge à lèvres de folie parce que ça va mieux (les lèvres se réparent très vite mais c’est une fausse joie si on s’emballe). On hydrate encore pendant quelques jours.

Un de mes petits trucs, c’est d’utiliser de l’Inotyol pendant la nuit, une pommade cicatrisante ultra collante et moche mais qui répare plus vite que son ombre. Vous pouvez en trouver aisément en pharmacie.

Et pour un beau rouge à lèvres ?

Un rouge à lèvres qui tient, c’est, quand même, un rouge à lèvres qui assèche un peu. Donc tous les jours, oui, mais à condition d’hydrater le soir pour que la bouche puisse se remettre de sa journée de dur labeur…

Et même si l’envie vous démange, on ne met pas un rouge à lèvres super voyant sur des lèvres abîmées : c’est la garantie d’un effet bof.

Bilivemi.

Produits évoqués ici :

Duo scrub/masque de chez Starskin :