Ces jours-ci, suite à une photo parue sur ma page de boulot ADNC, j’ai reçu quelques remarques sur le fait que ma robe ne “m’allait pas”. Or, je peux vous jurer que cette robe me va parfaitement. Simplement, j’ai laissé sur une page publique une photo où je n’étais pas à mon avantage.

Voici donc la photo coupable…

Vous savez ce qui a réellement choqué les gens?

Le fait que je sois assise et que donc, mes cuisses, qui ne sont pas toutes fines, s’affalent.

Ma robe est un S. Je fais un 38 en pantalon. Je fais 1m64 pour un poids qui oscille entre 58 et 62 kg. Mon IMC (indice de masse corporelle) est tout à fait normal.

Mais assise, oui, j’ai l’air de ça.

D’ordinaire naturellement, vous voyez ce type de photos :

Et me voici debout avec cette robe :

Voir une personne dans une position normale de la vie quotidienne est devenu si rare que des gens que je vois régulièrement m’ont dit “je ne savais pas que tu étais aussi forte”. Forte, c’est le mot poli pour grosse.

Cette photo n’est séparée que de quelques jours par rapport à cette photo controversée…

Pourquoi je vous raconte tout ça?

Pour vous rappeler que l’angle d’une photo est important, que la pose est importante mais aussi qu’il est NORMAL, en position assise de ne pas avoir l’air de qui vous êtes debout.

Il y a quelques temps, je n’aurais pas posté cette photo qui, en effet, est peu flatteuse.

Sauf que c’est bien moi. C’est moi affalée sur une table, sans me tenir droite et plus préoccupée par ce que la personne face à moi me raconte que par ma position devant un appareil photo.

Et comme c’est bien moi, que j’aimais parler avec cette dame et que je veux assumer l’intégralité de qui je suis, me montrer à vous avec honnêteté, sans me rallonger les jambes, sans me retoucher et lisser la peau, sans m’embellir inutilement, eh bien je l’ai postée.

Parce que c’est moi aussi.

Et c’est très bien comme ça.