Le monde de la blogosphère est moche. Oh ce n’est pas un secret d’état hein. Je ne vous le cache pas. C’est plein de gens qui ne parlent que de leurs vêtements, qui vendent des produits H24, qui vendent des amitiés fakes qui n’en sont pas pour augmenter leur nombre de followers et j’en passe…

Mais ça, c’est ce qu’on voit beaucoup en Belgique dans un petit monde très restreint finalement. Au-delà de ce monde-là, il y a des blogueuses qui proposent autre chose. Des blogueuses qui parlent de produits aussi, mais avec une limpidité que je trouve PROPRE. Des blogueuses qui proposent du contenu plein de conscience, ou plein de création, ou, en tout cas, différent.

Ce sont des personnes qui vivent de leur blog pour la plupart sans que ça me paraisse un peu dégueulasse comme ça arrive un peu trop souvent chez les blogueuses qui commencent leurs propos par “salut mes amouuuuurs, aujourd’hui je voulais vous parler de mon blanchiment dentaire”.

Alors c’est parti, je vous les présente…

Mango & Salt

C’est la première que j’ai découverte et sur qui j’ai eu un coup de coeur. C’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai compris qu’on pouvait vivre de son blog sans pour autant être une vendue au système et c’est d’elle dont je me suis inspirée pour faire mon article sur la transparence que je mets en-dessous de mes articles sponsorisés.

Derrière Mango & Salt, il y a la merveilleuse Victoria

J’aime la transparence de cette nana, la beauté naturelle de son instagram qui respecte les “règles” de ce réseau sans pour autant ressembler au contenu du Vogue.

Ses articles balancent entre ses jolies découvertes et ses créations charmantes.

C’est différent de ce que je vois en Belgique au quotidien et ça me fait du bien plutôt que me donner l’impression que tout ce qui importe dans la vie est d’avoir un sac Yves Saint Laurent.

Et pourquoi pas Coline?

Je corrige : c’était elle ma première chérie du blogging. De loin d’ailleurs. D’aussi loin que je me souvienne, je la suis.

Dans le genre fan, je la trouve belle, drôle, pleine de bon sens et ultra stylée.

Je suis plus vieille qu’elle alors évidemment, je me sens un peu éloignée de son quotidien de re-future maman actuel mais j’aime la lire. Elle a bifurqué avec le temps vers une réflexion ultra consciente et c’est grâce à elle que je me remets en question à ce niveau.

On est si loin des feeds orangés nombrilistes qui dominent dans le coin que c’est une bouffée d’oxygène.

Elle fait des articles de fond passionnants, plein d’idées et de bons plans.

Ou des looks troooooop stylés (bon, là, elle est enceinte mais ça ne durera pas…)

J’aime son oeil plein de bon goût et sa recherche du mieux faire.

Bonjour Tangerine

Charlotte, c’est un peu trop extrême pour moi niveau bio. Mais je progresse.

Surtout, l’esthétique de Bonjour Tangerine est incroyable. C’est doux, poétique et créatif.

Quoiqu’il en soit, elle me permet de réfléchir. Si je ne suis pas prête à abandonner mes produits pleins de silicones pour mes cheveux, je veux bien quand même acheter de la peinture plus saine la prochaine fois que je peindrai.

She the Spy

Là, c’est en anglais. Joey est une graphiste australienne dont je suis complètement gaga. Pour faire simple, si je l’avais connue plus jeune, je pense que je serais devenue graphiste et non rédactrice.

Cette nana a créé un blog tellement plus frais que ce qu’on voit partout que je fonds chaque fois que je vois passer un de ses posts.

Et son instagram est tout simplement le plus doux de tous ceux que j’ai pu voir…

C’est donc à cause d’elle que je me suis mise à Photoshop. Oui oui, en bonne fan inconditionnelle…

Des gens qui apportent quelque chose au monde…

Voilà, en fait, c’est ça. Ce que toutes ces nanas ont en commun, c’est qu’elles apportent leur pierre à l’édifice. Loin de n’être que des porte-manteaux ou des pesteuses de produits, elles créent quelque chose, ou elles apportent des solutions ou, en tout cas, elles proposent un vrai contenu que je ne trouve pas en ouvrant Marie-Claire.

Je boycotte les blogueurs ultra centrés sur eux qui sont devenus ni plus ni moins des mannequins en cire servant uniquement à vendre des produits.

Je me concentre donc sur des personnes créatives comme ces personnes-là qui ouvrent le monde au lieu de le fermer.

Et je tenais à les remercier pour ce qu’elles font au quotidien parce que c’est porteur de sens et que ça, ça n’a pas de prix.

Merci, mesdames…