J’ai poussé ma gueulante sur presque tous les systèmes de vente de produits de beauté/santé gérés par des vendeuses en nombre.

Je vous ai parlé de itWorks, de Forever et que sais-je encore. Eh bien les derniers en date à m’avoir sortie de mes gonds c’est MODERE.

Mon contact Modere de la semaine

Ca faisait un moment qu’on ne m’avait plus contactée de la part d’un de ces systèmes (et je ne m’en plaignais pas).

Jusqu’à cette semaine… Que je vous raconte…

J’accepte une inconnue dans mes contacts parce que nous avons des amis en communs, qu’il me semble la connaître et que je classe les nouvelles personnes dans un groupe qui ne voit quasi rien sauf ce qui est public.

Le lendemain matin, à 6H45, hop message…

(oui, imaginez-vous que je me réveille comme ça…)

A 6h du matin, le “hello comment vas-tu ?” me conforte dans l’idée que je la connais. Je déteste qu’on joue la carte de la familiarité pour me vendre un truc. Que mes lectrices m’écrivent comme ça, je trouve ça trop chouette. Mais une nana qui veut me vendre sa came à 6h43 du matin, ça m’escagace…

Donc elle m’invite à liker sa page de secrets beauté, cosmétiques et remise en forme.

Cool.

Alors je suis peut-être une vilaine personne méfiante, mais quand je vois qu’on m’invite à liker une page de remise en forme, je m’interroge toujours.

Parce que pour se permettre de donner des conseils de remise en forme, autres que “allez voir un spécialiste”, j’ai toujours pensé qu’il fallait… être un spécialiste.

Bien entendu, au premier post que je vois sur la page, on parle de régime avec un bel avant-après bien motivant.

Mon réflexe dans ce cas-là ? Regarder si la personne qui tient la page est formée pour parler de son sujet. Est-ce un coach certifié ? Un nutrithérapeute ?

Modere n’utilise pas de vendeuses.

GIGALOL.

Alors je demande à la jeune femme ce qu’elle vend. (Et vous constaterez que je ne suis pas sympa du tout quand on m’emmerde à 6h43 pour tenter de me donner des conseils sans compétence pour cela) (même avec des compétences d’ailleurs… A 6h43, tu fiches la paix aux gens…)

Constat 1 : donc la page devrait mentionner MODERE dans son nom, histoire que tout soit clair. Pourquoi l’intituler “les secrets de Machine”, laissant entendre que la page va donner des conseils désintéressés ?

Constat 2 : Attention, madame n’est pas vendeuse. Elle est conseillère. Elle contourne donc ouvertement ma question mais se retrouve coincée quand je demande si on peut lui acheter des produits.

Constat 3 : si on l’interroge un peu sèchement (parce qu’à 6h43 du matin, je suis en phase “préparation du petit déjeuner”, j’ai un peu autre chose à faire que liker des pages et taper la discute), elle trouve qu’on n’est pas trop trop de bonne…

Elle n’est pas vendeuse, elle est CONSEILLERE.

Une “conseillère” : Personne dont la fonction est de servir de guide ou d’assister une ou plusieurs autres personnes dans certains domaines de sa spécialité.

Un conseiller guide grâce à ses compétences.

Sauf que… (c’est le moment où je m’emballe)

Ah oui tiens, elle est commissionnée. Donc en fait, elle VEND.

Modere, des techniques rôdées

Alors en soi, je m’en fous de savoir si les produits sont bons ou mauvais : il semblerait que certains soient sympas.

Ce que je déteste par dessus tout, c’est qu’on manipule les gens.

Les images sont issues de différentes pages “MODERE”, il vous suffit de taper “Modere” dans FB pour voir le nombre de vendeuses, utilisant toutes le même modus operandi

Apprendre à ses vendeurs à se présenter en tant que “conseillers”, c’est leur apprendre à se placer en tant que personnes qualifiées pour donner un conseil, sans pour autant en avoir les compétences.

(en deux semaines par magie magique)

Je persiste et maintiens mon opinion : PERSONNE ne devrait avoir la possibilité de “conseiller” ou de vendre des produits amaigrissants/miracles/minceur, même (surtout) en les qualifiant de “produits bien-être” sans avoir des qualifications et des compétences requises afin d’être aptes à :

  • détecter un trouble alimentaire
  • repérer une carence éventuelle
  • accompagner psychologiquement une personne désireuse de perdre du poids
  • avoir des connaissances nutritionnelles prouvées

Or, vous l’aurez vu, ces groupes et ces pages font l’apologie des régimes faciles à la con, s’appuyant bien entendu sur tous les mal-êtres des gens.

“Toute personne qui essaie de gagner sa vie est manipulatrice”

Est-ce que tu te fous de ma gueule là ?

Qu’une société ait pu te convaincre de vendre des trucs en te formant en ligne (en te formant à VENDRE hein, pas à devenir nutritionniste) en te chantant que tu allais devenir riche et heureuse, soit.

Après, j’ai le droit de te dire que tu fais de la merde. Parce que tu fais de la merde.

Ce que tu fais, toi, CONSEILLERE MODERE, c’est pas bien. Point.

Tu vends des avant-après venus d’on ne sait où en jouant sur la misère humaine pour, en effet, gagner ta vie.

Mais chérie, je te le dirais bien que vendre des régimes rapides, ça rapporte hein. Sauf qu’il faut encore vouloir jouer dans ce jeu-là.

Ces avant-après, j’en peux plus. J’en peux plus, je vous jure.

Pour rappel, à l’époque de mon article sur It Works, je vous avais fait un avant-après en 5 minutes :

Je voudrais juste un monde honnête…

Je n’ai rien contre les MLM en soi. H2O vend de très bons produits qui font briller ta maison comme un sou neuf, Tupperware vend (à prix d’or mais soit) des machins d’une utilité affolante (j’ai un épluche orange magique depuis au moins 18 ans…), j’ai bossé dans des MLM, j’ai gagné ma vie dans des MLM parfois.

Mais pitié, ne mentons pas.

Ne mentons pas aux gens bordel.

Vendre des lavettes, des pots en plastique ou du parfum, c’est chouette si ça vous fait gagner votre vie.

Mais vendre des produits qui jouent sur la santé des gens en les orientant dans un truc aussi important que leur image, leur corps, leur détresse, c’est tout simplement dégueulasse.

Leur faire croire que vous les conseillez parce que vous avez un grand coeur, c’est naze.

Leur faire penser que vous avez les compétences pour les aider à régler leurs problèmes de santé, c’est carrément dangereux.

Je pousse le bouchon plus loin en disant qu’on frôle quand même gentiment l’exercice illégal de la médecine quand on s’autoproclame apte à conseiller dans des domaines aussi importants que ceux-ci :

Parce que oui, les vendeurs Modere s’y connaissent en TOUT. Et ils peuvent vous aider. OU PAS.

A 6h43 du matin.

PS : Je vous renvoie quand même vers l’enquête menée par la RTBF qui avait infiltré l’entreprise pour en conclure que … bof…

PS 2 : cet article ne vise pas la personne en tant que telle, elle vise la vendeuse Modere en général et toute la clique qui m’a déjà contactée exactement de cette façon déplacée et manipulatrice.