Sur la plage, nous roupillons près d’un poste de secours genre Alerte à Malibu. Soyons honnêtes, ce n’est pas tant l’aspect rassurant qui nous passionne mais le petit quart d’heure quotidien où la bande d’Apollons des Plages s’entraîne tous muscles dehors. Ils sont beaux, ils sont chauds, ils se jettent à l’eau.

Le gif où tu apprends que David Hasselhof aime avoir la titine à l'air...

Le gif où tu apprends que David Hasselhof aime avoir la titine à l’air…

Mais tous les jours aussi, on entend la voix légèrement exaspérée de l’un d’eux rappeler pour la 43ème fois “qu’il est interdit de se baigner dans les chenaux” sauf qu’apparemment tout le monde s’en fout. A croire que l’humanité tout entière est rassurée de se baigner entre les bouées (qui servent en fait de chemin pour leur zodiac en cas de sauvetage donc bon… c’est pas l’endroit idéal pour une petite plongée quoi…)

Et puis tous les jours, quelqu’un perd un gosse. Tous les jours. Moi, tous les jours, ça me laisse perplexe déjà. “On recherche le petit David, 4 ans, maillot bleu, cheveux blonds”. Comment tu perds ton gamin hein??? J’veux dire, on sait que ça court à cet âge-là. Donc en principe, on évite de s’endormir, on évite la grande conversation (à moins de ne pas le quitter de l’oeil évidemment), on évite de remonter au camping chercher à boire. Enfin, je sais pas, on s’arrange quoi.

tumblr_lxnrb9spFm1r9w70so1_500

Loin de jeter la pierre aux parents à qui ça arrive malgré tout (oui, ma grand-mère m’a perdue en son temps et c’est un monsieur tout nu qui m’a ramenée, comme quoi, les naturistes sont des humanistes), j’imagine quand même la flippe totale de perdre ton enfant et le soulagement quand tu entends qu’on l’a retrouvé. Je me vois déjà me précipitant en larmes au poste de secours pour serrer ma Lola redevenue bébé. Bref. Empathie toussa toussa.

Sauf que l’autre jour, les sauveteurs ont annoncé que “le petit Thomas, 3 ans, attend ses parents au poste de secours”. Bon, normal.

Mais 40 minutes plus tard, le sauveteur a répété que “le petit Thomas, 3 ans, attend TOUJOURS ses parents au poste de secours”.

giphy

Regards effarés avec la bande. Est-ce une blague???

Nous avons examiné les solutions et en avons déduit ceci…

Le petit Thomas est un emmerdeur.

Ses parents ont besoin de paix, ils se sont dit que le laisser glander quelques petites heures au poste, ce serait un bon plan. Ils se planquent présentement la tête sous la serviette dans l’espoir que personne autour d’eux ne se rappelle qu’ils ont un gamin prénommé Thomas.

Le petit Thomas est un accident.

Ses parents ne le désiraient pas et ont trouvé ce stratagème pour s’en débarrasser. Ils n’ont pas trouvé de chiens pour en faire un Rémy sans Famille alors ils ont opté pour les sauveteurs. Ils espèrent que d’autres parents en mal d’enfant se présentent à leur place et que le gamin ne fasse pas la différence.

Les parents se sont noyés.

Tous les deux ouais. La loi des séries toussa.

Non, je déconne, on a des sauveteurs je t’ai dit.

Les parents sont endormis/en train de boire l’apéro/en pleine conversation.

C’est l’hypothèse la plus plausible en fait. Et c’est en ça que ça me désespère. Que tu perdes ton gosse de vue quelques secondes, ça arrive. Mais que, quand on t’appelle pour te le rendre, tu estimes que tu as mieux à faire ou juste “tu n’entends pas”, c’est quand même un peu flippant et t’as vraiment du bol que les services sociaux ne se penchent pas un peu sur ton cas.

yIikQGIJ5Q6kEOPzAocOeKYhJ7I

Je vous rappelle quand même que récemment, des parents ont OUBLIE que leur gosse de dix mois était dans une bouée et qu’on l’a retrouvé à 1km des côtes.

Je vous ajoute aussi la liste de ceux qui les laissent se promener avec des coups de soleil de la taille de la Mongolie sans mettre de crème ou de t-shirt, le type que j’ai vu hier avec sur les épaules un BEBE de six mois à tout péter sur les épaules (il ne tenait pas encore super bien assis le gosse) sans casquette et le dos nu en plein après-midi, les abrutis qui laissent leurs gamins sur des bateaux gonflables quand le vent emporte au large et que les sauveteurs rappellent 48 fois par jour que les matelas sont interdits aujourd’hui.

Bref, les gars, si vous ne voulez plus de vos enfants, faites-en don, y a plein de très bons parents qui en rêvent. Et puis sinon, n’en faites pas si c’est pour leur faire courir des risques quotidiens parce que vous êtes trop occupés à soigner votre bronzage.