Vous le savez, j’ai une dent contre Instagram. Il semblerait que je sois quasi condamnée à y rester parce que, comme quelques marques avec lesquelles je collabore me l’ont dit “on ne blogue plus sans instagram”. Alors je me plie un peu à ses règles mais je reste lucide et, avouons-le, je me marre pas mal en regardant les coutumes de la chose. Alors je me suis dit “quitte à y être, rions-en un peu…”

Navrée pour les gens dont j’ai chopé les photos : elles viennent de Pinterest et je n’ai pas trouvé les comptes originaux puisqu’elles viennent d’articles avec… des conseils pour faire de bons clichés instagram ^^

Les poses trop cheloues…

Alors déjà, quand il fait si froid dehors, PERSONNE ne s’habille comme ça. Personne ne se trimballe les guiboles à l’air. 

Et bordel, PERSONNE ne s’assied comme ça!!!! 

Les lits surhumains…

Alors là, y en a plus qu’il n’en faut. C’est même un thème à lui seul sur instagram : le lit magique.

Genre sur Instagram tu bouquines sur ton lit encore avec de hautes chaussettes, avec des sucres d’orge partout (la base), des plantes, du coton, et bien entendu : les petites loupiotes de base. 

Normal. 

Le classique “on va regarder une série ou un film” sauf que ton lit est parsemé de lampes, de bouffe qu’on voit très bien que pour peu que tu bouges, y en aura partout, de COURGES (non mais WHY???). Puis vous noterez que moi, j’aime bien garder les oreillers pour moi plutôt que pour mon pc. Mais c’est une question de goût. 

Alors on a aussi le combo “loupiotes, feuilles, thé, BOUGIES, pull avec un mot pour se rappeler que c’est un lit”. Au cas où tu aurais pensé à un bureau. 

Et tout le monde lit entouré de lilas. Et moi aussi, je pose ma tasse à mes pieds : ils adorent le chocolat chaud. 

J’ai beaucoup de mal à imaginer ce qu’on peut devoir faire avec tout ça hormis une photo instagram. 

Alors le thé, là, il est fait. Donc la boule à thé, elle est MOUILLEE. Et puis tu fais comment? Tu poses tout sur ton lit puis quoi? Tu t’excuses de le déplacer ou tu t’assieds au sol? 

Alors là, si tu regardes bien, c’est carrément marrant. Les mains viennent du fond et les jambes n’y sont pas. La pose devait être aussi inconfortable que possible et il devait y avoir un pauvre gars au-dessus chargé de prendre  ce joli cliché qui, je vous le rappelle, N’EST PAS LA VIE.

Même remarque. Déjà, elle ne va pas manger tous ces donuts. Surtout sur ce lit blanc. Ou elle est barge. 

Les dressings d’un autre monde

Là j’ai juste envie de dire “va te faire f…” Ca devrait etre illégal de faire croire aux gens qu’on peut avoir un dressing comme celui-là.

La scène WTF?

Je ne comprends pas. C’est une aprem dédiée au journaling ET à la rédaction d’un livre sur une machine des années 30? J’ai bon? 

Les bureaux magiques!

Mon patron râle déjà quand on a trois stylos qui traînent et un paquet de mouchoirs. J’aimerais bien le voir si j’étalais en plus mes croissants, mon makeup, des plantes, une nappe (?), des lunettes de soleil et un magazine…

Le coup du bouquin parsemé de chamallow ET surmonté d’une tasse, no comprendo.

Là, je veux bien une explication. C’est une championne qui lit 5 romans en même temps??? Je comprends qu’elle ait besoin d’un café noir.

Je pense que là, on peut carrément aller consulter. 

Moi, j’appellerais cette photo “crise d’hystérie”. Et encore une fois, j’ai une pensée émue pour la personne qui a pris la photo au-dessus de cette scène de guerre. 

Rappel : instagram, c’est pas la vraie vie

C’est plein de codes idiots, qu’on respecte presque toutes, parce que sinon on n’est plus des vraies blogueuses. Mais c’est n’importe quoi. N’IMPORTE QUOI…

Oui, je vous dis ça alors que j’ai foutu des plantes sur mon tapis. C’est Instagram qui me l’a demandé. Pardon.