On prend toujours des résolutions insurmontables qui, finalement, ne se font pas parce que notre âme n’est tout simplement pas prête. Non, tu ne vas pas perdre ces 20 kilos cette année si ton coeur n’est pas plus convaincu que ça, si tu n’es pas heureuse, si tu n’as pas résolu la grande question du pourquoi tu manges à la moindre contrariété. Non, tu ne vas pas réussir à faire du yoga tous les jours si tu n’as pas réellement conscience des raisons pour lesquelles tu dois faire du sport, si tu n’as pas trouvé au fond de toi un vrai plaisir ou une vraie motivation.

Il n’y aura pas de truc miracle qui va se passer la nuit du 31 décembre au premier janvier, je suis désolée de te l’annoncer. Chaque année, je l’attends ce truc. Chaque année, c’est pareil : rien.

Mais l’être humain est ainsi fait qu’il a besoin de deadline. Ou plus exactement de starter line en l’occurrence. Septembre? Nouveau départ. Janvier? Nouveau départ. Printemps? Nouveau départ! Sauf que la plupart du temps, c’est surtout un sursaut soudain vers pas grand-chose. En soi, ce n’est pas très grave. Ce qui est dommageable dans ces sursauts annuels, c’est qu’il en ressort souvent un sentiment d’échec final.

Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article sur la bonne résolution idéale pour 2019, l’élément central qu’on peut changer dans sa vie est sa vision des choses.

N’ayez jamais peur du changement

Mais il existe d’autres éléments que vous pouvez changer sans faire un effort surhumain et ces éléments, au quotidien, peuvent réellement changer votre vie.

C’est parti pour une liste façon Imparfaites…

  • Essaie de dire un maximum de choses positives. Quand tu affirmes une chose négative à propos de quelque chose ou de quelqu’un, ton esprit l’entend un peu trop bien et a cette fâcheuse tendance à la retenir comme un fait acquis réel. On se retrouve vite entouré (dans sa tête) par des gens et des choses qui nous veulent du mal puisqu’on n’arrête pas de le dire à notre esprit qui, un peu con, le croit. Ne le laisse pas faire.
  • Moins de plaintes, plus de “j’ai la chance de”. On a souvent envie de se plaindre parce qu’on a la sensation qu’au moins, on a exprimé quelque chose. Encore une fois, cela renvoie à notre esprit une confirmation de quelque chose qui ne va pas. Tandis qu’être positif entraîne un état d’esprit positif.
  • Ne laisse pas les gens négatifs s’approcher trop près de toi. Tu sais, ces gens plaintifs qui ont toujours un reproche à te servir. Tu n’es pas venu les voir, tu n’as pas pensé à ceci, tu as encore oublié de…  Ce type de personne (cfr le premier point) influe sur ton humeur de façon bien trop pesante. Si ce sont des personnes qui comptent, dis-le-leur : “je souhaiterais que tu ne me reproches pas de ne pas venir assez souvent, cela me donne envie de moins venir alors que je tiens à toi et que je fais de mon mieux”. Si ce sont des personnes qui comptent et qui valent la peine, elles entendront et vous pourrez profiter d’un moment ensemble. Vous avez entendu son reproche, vous l’avez noté, vous avez exprimé votre ressenti et l’avez rassuré sur votre affection. Ce qui vient ensuite n’est pas votre problème : les gens sont ce qu’ils sont et sont responsables de leurs actes. Vous n’avez pas à vous encombrer des pensées négatives de personnes qui ont choisi de l’être.
  • Apprends à apprécier la solitude. Je sais, j’y reviens toujours. Mais je pense que c’est central. La peur de me retrouver seule a été centrale dans ma vie autrefois. J’étais prête à tout parfois pour ne pas être seule. Apprendre à l’être a changé ma vie : je n’ai plus besoin des autres pour respirer et me sentir bien. Les voir devient un choix et pas un besoin. Apprendre la solitude, l’embrasser et l’aimer m’a rendue bien plus libre qu’aucune autre découverte. Il n’y a pas à la craindre : il faut la mettre à profit. Profitez-en pour apprendre. La solitude est un moment merveilleux où vous pouvez vous consacrer à votre meilleure amie : vous-même. Faites des choses qui vous plaisent, cultivez votre jardin intérieur. Lisez, apprenez le dessin, commencez un super album photo, apprenez à jardiner, écrivez un livre, mettez-vous au sport, apprenez la cuisine et apportez le fruit de votre travail au boulot, inscrivez-vous à un cours de chant, ou de guitare, jouez à la console (et pourquoi pas?), sortez prendre l’air!
  • Choisissez une activité que vous rêvez secrètement de pratiquer et offrez-vous ce plaisir. Au lieu d’un régime, si 2019 était l’année où vous avez appris la guitare, est-ce que ce ne serait pas merveilleux?
Tu es magique, belle, aimée et extraordinaire

En attendant, je vous souhaite surtout un réveillon lumineux et plein de promesses!