Bloguer et tester des produits, c’est bien. Mais ça rend parano. Et en plus à bon escient.

Parce que si tu fais bien ton petit boulot, tu te renseignes VRAIMENT sur les produits que tu présentes. Parce que c’est bien de dire qu’un truc est super sans savoir ce qu’il contient mais ça ne sert pas à grand-chose au fond.

Du coup, j’ai pris l’habitude de lire les compositions des produits et de me renseigner sur les ingrédients. Et vous savez quoi?

Untitled

Mais tous hein.

Par exemple, le sodium laureth sulfate et le sodium lauryl sulfate sont dans pleiiiiiiiiin de shampoings et savons divers. Ils font mousser le produit. (C’est d’ailleurs pour ça que les produits bios moussent moins)

Donc essentiellement pour l’effet moussant, on ajoute ces produits en deuxième ou troisième composant. Sauf que ce sont des produits irritants pouvant, dans certains cas, entraîner des dommages plus sévères.

C’est rarement un gros problème pour le commun des mortels, mais pour les gens légèrement sensibles, ça aggrave les soucis dermatologiques. En cas de peau sèche, comptez sur eux pour empirer le bazar. Le plus drôle, c’est qu’ils sont souvent dans des produits garantissant l’hydratation, contenant des agents hydratants mais en quantité moindre que cette saleté de truc.

Je ne vous parle pas des produits cancérigènes, allergènes et autres, l’article n’en finirait plus, mais sachez que, chaque fois que je me penche sur le sujet, que je fais une recherche sur les ingrédients, je me retrouve avec à peu près cette tête-là :

10617540_703267013060957_94400267_n

Je ne vais pas vous faire la liste des produits dangereux contenus dans nos produits, d’autres blogs dédiés à cette thématique le font bien mieux.

En fait, si vous vous amusez à regarder de plus près les compositions de vos produits, vous allez pleurer, c’est garanti : il y en a partout…

Dans les produits de luxe aussi notez bien. Radiance, de La Prairie, ne contient presque que du synthétique.

Mais là n’est pas mon propos puisque les produits de luxe ne sont pas pour le commun des mortels. La personne qui a les moyens de s’offrir La Prairie a les moyens de vivre bio.

Mon propos général est le suivant : si je souhaite éviter ces produits nocifs sans pour autant me ruiner définitivement, comment fais-je?

Si tu veux du pur produit propre, éthiquement comme du point de vue de la composition, que fais-tu? Tu choisis entre ça et les goûters de tes enfants?

Pour les vernis, comme vous le savez, nous suivons Nailista que nous avons choisie pour partenaire parce qu’elle propose des produits aussi propres que possible.

Mais lorsqu’il s’agit de crèmes, les prix du bio montent vite et c’est bien normal. C’est bien normal puisque la production coûte plus cher, les ingrédients sont plus chers (mais ne te feront pas mourir dans d’atroces souffrances).

Alors komenkonfé? La santé, c’est toujours pour les riches? Doit-on se contenter de merde sous prétexte qu’on n’a pas les moyens de mettre 25€ dans un produit garanti sans ingrédient mortel ou au moins irritant?

Ne serait-il pas utile de se pencher vraiment sur la question? De trouver des marques pas trop agressives?

tumblr_inline_mqqacc7J371r80p9c

Du coup, parmi nos bonnes résolutions de rentrée, on s’est dit qu’une fois nos produits terminés, on essaierait de vous trouver de vraies marques sans produits pourris, sans pour autant tirer un trait sur les jolis flacons et les effets qui vont avec.

D’ailleurs, si vous connaissez des marques qui assurent, on est tout ouïes.

Parce que, certes, on est tous condamnés à subir des tas de choses autour de nous, on ne peut pas TOUT changer, mais on doit quand même pouvoir faire un peu mieux. Et puis autant changer ce qu’on peut et, tant qu’à faire, diminuer les risques.

J’ai pas raison?

signature