Comme vous le savez, 2G1M aime lire.
Et elles cumulent les bouquins. Partout. Dans les chambres, le bureau, le salon, la cuisine, la salle de bain, les… wc…
tumblr_m6mb4nwOex1ranhnao1_500
Cette semaine, on fait le grand rangement.
Étape 1: on dégage.
On se munit de sacs et on trie ceux qu’on garde pour rien. Si tu ne les as pas lus, c’est qu’ils ne t’attirent pas. Ou alors, si tu es sûre de vouloir les lire, tu les mets en évidence et tu te laisses un an pour les lire. Dans un an, s’ils sont poussiéreux et ternes, zou, tu les dégages.
Ensuite, tu fais un appel facebook dans n’importe quel groupe de don/de vente etc type Bourson web, Facebroc etc. et tu dis que tu DONNES des livres. Ils seront partis dans la semaine.
Sinon, tu peux les apporter à la bibliothèque, dans les maisons pour personnes âgées etc.
Tu peux aussi essayer de les vendre d’abord. Mais bonne chance…
Pour ma part, j’ai délibérément choisi de ne garder que les livres que j’aime. Ceux que je souhaite relire ou prêter. C’est fou comme ça a dégagé la maison!
Étape 2: On organise de façon logique
Là, c’est à vous de voir. Quelques idées?
  • La méthode “pour faire joli” : par couleur et par taille.
  • Par auteur
  • Par titre
  • Les livres scientifiques par sujet
Des idées pour faire joli?
Plus original que le bête serre-livres...

Plus original que le bête serre-livres…

On peut imprimer ce type de cache-misère

On peut imprimer ce type de cache-misère

Ou on ajoute de petites touches perso et la bibliothèque devient objet déco...

Ou on ajoute de petites touches perso et la bibliothèque devient objet déco…

Etape 3 : on envisage L’AUTRE SOLUTION
L’autre solution, c’est le numérique.
Le Kindle est mon ami.
Il commence à moins de 80€ sur Amazon et vous permet des stocker des centaines de livres dans un seul petit format. Idéal pour les vacances, donc.
Reste à surmonter le “Oui mais moi, j’aime toucher le papier”.
Oui, mais moi, j’aime pas porter deux tonnes. J’aime pouvoir me télécharger un livre en une seconde directement depuis l’appareil même sur la plage s’il y a du wifi. J’aime pouvoir télécharger gratuitement le premier chapitre des romans afin de vérifier que non, ce n’est pas du caca en boîte. J’aime la bibliothèqie gratuite Kindle. J’aime pouvoir prêter mes livres d’un simple clic à mes amis qui vivent loin. J’aime, que dis-je, j’adore ma couverture avec loupiote intégrée qui me permet de lire même quand quelqu’un ronfle à mes côtés… Bref, mon kindle, je l’aime d’amûr, plus que Johnny aime Ô Marie.
Étape 4: Garder des traces.
Last but not least, (welcome, take a sheet of paper), si vous prêtez et empruntez souvent, apprenez à garder une trace. Sinon, les livres, c’est comme l’algèbre, ça ne revient pas.
Les livres de la bibliothèques : à la maison, on a une boîte (une choue évidemment) (oui, choue, c’est le féminin de chou dans ma bouche) dans l’entrée, où on remet les livres qui doivent retourner à la bibliothèque. Et dans mon super agenda de la mort qui tue, je note les titres OKAZOU.
Parce que j’en ai déjà remboursé un paquet, de bouquins, à la bibli, voyez…
Les livres des copains : notés dans mon super agenda de la mort qui tue.
Les livres que je prête : easy : j’ai accroché un carnet (chou, évidemment) à ma bibliothèque et quand je prête, je note.
tumblr_mc6igqNqfj1rhsi59o1_500

 

Love Peace Flex,

Chrys