J’ai reçu un ou deux mails me demandant QUAND JE METTRAIS EN LIGNE le tableau promis la semaine passée avec les meilleurs trucs anti-taches. Mes excusations, je suis overbookée, un peu. Mais ça va viendre, ça va viendre. Sois patiente ma brave Micheline, sois patiente.

tumblr_llnwx4scnR1qdylxoo1_500
Parlons d’abord organisation du nettoyage du linge.
 
Vous devez d’abord choisir si vous en faites “un peu tous les jours” (ma technique) ou “la totale en deux jours chrono”. Chacun son truc. Je suis passée d’une méthode à l’autre et objectivement, une machine par jour, même plus petite et moins écologique/économique, ça simplifie la vie.
 

Méthode “un petit peu tous les jours, ne faisons pas surchauffer la bête”

Je fais tourner tous les jours un type de linge en rentrant du boulot (remplissage de la machine : 3 minutes), je range le linge sec (celui qui ne se repasse pas : 5 minutes; celui qui se repasse va dans la manne “repassage” : 2 minutes, je mets le linge lavé au sèche-linge avant d’aller au lit (3 minutes de plus). Total : 13 minutes/jour.
Je repasse le dimanche devant une série.
 
 

Méthode : “Je n’en touche pas une la semaine, vive la croisière s’amuse, je préfère passer mon dimanche au turbin”

Comme dans la journée ménage préconisée dans mon article The Bree Van de Kamp Challenge : semaine 2 : on adopte une routine de nettoyage.   
On peut donc tout faire en une journée mais si on intègre le repassage, on peut frôler le burn-out ménager.
 
C’est comme tu veux tu choises.
 

Gérer le linge sale…

Ensuite, il faut gérer le linge sale dans la maison.

Les piles partout, c’est pour se flinguer le moral. Et puis franchement, c’est beurk…

tumblr_inline_mgoh6rarSc1rz0x9z
Ensuite, quand on a bien choisi sa méthode, on réfléchit où poser des paniers à linge.
Mon exemple perso : je me déshabille dans mon dressing OU dans ma salle de bain DONC  un panier dans chacune de ces pièces.
Par contre, je ne lave pas mes serviettes avec mes vêtements DONC un deuxième panier dans la salle de bain pour les serviettes, gants de toilettes, tapis de bain and co.
Le jour où je lave les serviettes, BIM BAM BOUM, je chope le bon panier. Ca prend donc deux secondes, pas de tri ni de réflexion “grand dieu, puis-je laver telle couleur avec telle autre” puisque mes serviettes sont toutes de la même couleur (blanches).
Quand une manne à vêtements est full, je la descends et là, que voilà-t’y pas que mes trois autres mannes de tri l’attendent? Noir, couleur, blanc. Je trie et quand une manne est pleine, je la fais tourner.
On ajoute une manne “très sale” dans laquelle au fur et à mesure, je place les torchons tous les soirs ou presque.
Vous saisissez le roulement hyper organized? Sans rire, ce nombre affolant de mannes (7 quand même) a changé ma vie (j’exagère pour faire essprès hein, suis pas si barge) (quoique). Les choses semblent se faire seule et sans la moindre prise de tête. J’ai nettement moins l’impression de passer mon temps à ça puisque chaque chose me prend quelques minutes à la fois.
 
Pour le linge de lit, je fais simple : je le lave immédiatement quand je le change.
Pas de bac pour lui, donc. Mais pourquoi pas?

Tout ceci ne sert qu’à ILLUSTRER ce que vous devez faire : vous ne devez pas faire PAREIL. L’idée c’est de penser comment VOUS fonctionnez et de trouver une façon idéale d’optimiser cette façon de faire.

Un autre commandement de la maison : quand c’est propre, on range immédiatement. Sinon, ça devient vite la foire de piles façon marché sudiste.

Ah et tout le monde doit y prendre part. Les enfants, le mari, le chien, le chat.

cat-tries-to-help-the-washing-machine-
Il ne faut pas un doctorat pour mettre le linge dans le bon panier ou remonter son linge propre dans son armoire.
 
Puis s’il y a des récalcitrants, tentez la grève de leur linge, pour voir.
 
Bon courage!

Love Peace Flex,