Le BVDKC, c’est quoi? Comment ça marche? Les infos sont ici…
Aloooooors? Vous avez tout bien briqué vos plans de travail et votre évier est vide tous les jours depuis deux semaines?
C’est géant, non? J’adooooooooooooore m’extasier sur mes minis progrès…
Ce coup-ci, on s’attaque à un coin plus difficile : les tiroirs et les armoires de la cuisine…

Ça risque de vous coûter un peu plus de temps que la dernière fois, je vous préviens.

Le défi de cette semaine consiste à désencombrer et organiser les choses de façon à pouvoir plus facilement accéder à ce dont vous avez besoin, quand et où vous en avez besoin.
Avant de commencer, tenez compte des recommandations suivantes :

Tout d’abord, même si vous mourrez d’envie de vous lancer dans l’aventure, allez-y mollo : vous ne voulez pas démarrer le truc, tout sortir, puis vous retrouver devant un énorme fatras que vous n’avez pas le temps de ranger. (Tout le monde a connu ces instants de désespoir infini…) Donc on travaille avec un ou deux tiroirs/placards à la fois.

Deuxièmement, vous allez en profiter pour donner un piti coup rapide de nettoyage (tant qu’à faire autant en profiter quand c’est vide). Préparez donc un seau d’eau savonneuse avant de commencer.Allez c’est parti!
Vous pouvez toujours tenter cette tactique mais j'ai comme un doute...

Vous pouvez toujours tenter cette tactique mais j’ai comme un doute…

Étape 1 : On pense “ZONES”.

Les objets utiles à chaque zone doivent par définition être dans cette zone.
Par exemple, les casseroles doivent être près des taques, et le couteau à éplucher devrait être proche de l’évier de la cuisine et de la planche à découper.
Voici quelques zones de la cuisine communs que vous devriez considérer:
  • Zone de préparation des aliments : l’endroit où vous coupez, hachez, lavez, mélangez,  etc la nourriture que vous préparez. Cette région a besoin d’un espace de plan de travail correct et sera très probablement près de l’évier. Vous devez garder les articles tels que les couteaux, planches à découper, bols à mélanger, mixeurs et blenders, tasses à mesurer et cuillères dans cette zone.
  • Zone de cuisson : l’endroit où vous cuisez (sans déconner?) que ce soit sur la cuisinière ou dans le four (ou micro-ondes). Il devrait donc être proche de ces appareils. Vous devez garder les articles tels que des plats et des casseroles, des ustensiles de cuisine, maniques et ustensiles de cuisson dans cette zone. (j’enfonce des portes ouvertes mais avouez que TOUT n’a pas été pensé de la sorte dans votre cuisine, si?)
  • Zone de la vaisselle et lave-vaisselle : essuies de vaisselle et produits pour lave-vaisselle accessibles. Placards de rangement pas trop loin siouplé.
  • Zone enfants admis : si vous avez des enfants, c’est une bonne idée d’avoir une section spéciale, à leur portée, pour certains types de plats, tels que les non-cassables afin qu’ils puissent se servir un verre d’eau ou un bol de céréales sans votre aide… En outre, si vous voulez qu’ilsmettent la table ou rangent des plats du lave-vaisselle, assurez-vous qu’ils puissent atteindre ces objets sans difficulté ou vous ne serez pas en mesure de leur attribuer ces tâches.
  • Zone de repas : doit contenir des choses que vous utilisez régulièrement pour manger, comme les nappes, serviettes, salières et poivrières, bols ou des assiettes, etc
  • Zone de devoirs/travail etc : Gardez un tiroir proche pour stocker vos fournitures.
  • Zone de stockage des aliments : on n’y touche pas cette semaine (yipeeeee). Elle mérite un (ou deux) challenge à elle seule.
Étape 2 : On vide.
Quand on s’attaque à un tiroir, on commence par prendre une poubelle et jeter. Les objets cassés, les pots sans couvercles etc.
Ensuite, on se pose les bonnes questions. Ai-je besoin de 36 petites cuillères? Certainement pas. Quand puis-je en avoir besoin? Deux fois par an lors de certaines réceptions. Ok. Alors je garde UNE partie de mes cuillères et je place les autres dans une boiboite (prévoyez des boiboites pour le challenge : vous allez beaucoup boiboiter). Les couteaux, les tasses, les verres et tout le barda utile une fois par an lors des fêtes -> dans la boite. Sur la boite on note “Matériel de cuisine en trop” (Ou “matos de fête” ou tout ce que vous voudrez) et zou! direction le grenier, la cave, l’abri de jardin…
Autre technique

Autre technique

L’objectif devrait être de permettre à vos tiroirs de cuisine de s’ouvrir et de se fermer en douceur, et de vous permettre d’être en mesure de récupérer ce dont vous avez besoin rapidement, sans avoir à chercher trop longtemps.
Vous devriez aussi récupérer les choses sans avoir à désempiler et empiler trop, surtout pour les objets utilisés quotidiennement sans que rien ne vous tombe dessus quand vous ouvrez les portes. Je parle en connaissance de cause. Mes tupperwares ont tenté plusieurs fois de m’assassiner.
Dégagez aussi une fois pour toutes les objets qui ne vous ont pas servi l’an passé. Vous n’allez pas vous mettre à utiliser votre superbe Broyeur2000 alors qu’il dort depuis 2 ans dans un tiroir. Revendez-le (pensez Ebay et Facebook) ou donnez-le.
Enlevez aussi les objets qui devront aller ailleurs dans votre maison. Mettez-les dans une boite et portez cette boite dans la pièce qui sera la sienne. Vous pourrez ranger ces objets ultérieurement dans le challenge. Vos médicaments sont dans la cuisine? Vous avez décidé qu’ils seront mieux dans la salle de bain? Zou! Dans la boite. La boite? Sous l’évier de la salle de bain. Elle attendra la 19ème semaine où il sera question d’organiser les médicaments de la maison.
Étape 3: On trie ce qui reste et on le range en fonction de sa fréquence d’utilisation.
Les articles que vous avez décidé de garder dans votre cuisine iront dans l’un des trois types:
  • Les articles utilisés tous les jours
  • Les articles utilisés souvent (une fois tous les deux jours à toutes les deux semaines)
  • Les articles utilisés rarement
Les articles utilisés tous les jours iront dans les tiroirs ou placards faciles d’accès et ceux utilisés rarement iront dans les armoires en hauteur pour lesquelles vous avez besoin d’un escabeau ou dans les tiroirs bas pour lesquels vous devez vous baisser.
Pour ma part, j’ai carrément relégué les gros appareils à utilisation rare (appareil à raclette ou fondue etc.) au garage.
Etape 4 : Le tiroir à bordel.
Pas de panique

Pas de panique

Ne faites pas comme si vous ne saviez pas de quoi je parle. C’est le tiroir-terrain vague, rempli à ras bord de trucs et machins inconnus, de morceaux de trucs et machins inconnus, de bouts de souvenirs et j’en passe.

Saisissez-vous d’un sac poubelle. Jetez le maximum. Oui, même la clé qu’on sait plus où qu’elle va. Les trois morceaux de bougies d’anniversaire aussi, oui. Les capuchons de stylo. Non, vous ne vous en reservirez pas le jour où vous en aurez perdu un autre. Vous ne saurez même plus qu’ils sont là. Vidange. Nettoyage.
Et ensuite, on respecte cette règle : la clé d’un tiroir à bordel fonctionnel est de le nettoyer régulièrement, par exemple une fois par mois. De cette façon, il conserve ses fonctions pratiques sans être envahi et encombré au point qu’il n’est plus utile.
Y a des plus cruches que nous qui y arrivent!

Y a des plus cruches que nous qui y arrivent!

Etape 5 : le tiroir aux Tupperware.

Parfois, je me demande s’il n’est pas synonyme du point 4…
Franchement, sur les 48 pots que vous conservez précieusement, combien en utilisez-vous réellement? 8? 10? C’est le problème numéro 1 de ces machins. On en garde des tonnes “au cas où”. Je ne sais pas vous mais il m’arrive même de garder les pots dans lesquels j’achète mes plats chinois à emporter (ceux qui vont au micro-ondes) just in case. In case de quoi? je ne sais pas…
Donc on vide, on dégage. On essaie de refaire des piles potables et on vérifie que l’on a bien les couvercles. Si pas de couvercle, poubelle. Les couvercles iront dans un panier rien que pour eux.Etape 6 : L’endroit bizarre sous l’évier.

Souvent, on y trouve les poubelles…
Si ce n’est pas le cas, c’est le désert des produits de nettoyage, éponges, etc qui ont l’air de se reproduire tout seuls. Encore une fois, la clé est vraiment de désencombrer la région et de réfléchir à la façon dont vous voulez l’utiliser, au lieu d’être un fourre-tout où vous jeter des trucs. Les seuls produits qui doivent s’y trouver sont ceux qui vous sont utiles quotidiennement ou raisonnablement souvent. Et en tout cas, ils ne doivent y être qu’en UN SEUL EXEMPLAIRE. Les exemplaires de stock doivent être dans votre zone de stockage (le garage, chez moi). Et on fait gaffe qu’il n’y ait pas de produits toxiques accessibles aux enfants!
Étape 7 : Envisager des solutions pour maximiser l’utilisation de votre espace disponible.
  • Plateaux tournants
  • Paniers décoratifs utilisés sur le dessus des armoires de cuisine
  • Penderie à l’intérieur des portes d’armoires de cuisine pour accrocher les serviettes
  • Ajouter des étagères supplémentaires pour réduire l’espace et de réduire la nécessité d’empiler des articles
  • Ajouter des séparateurs (chez Ikea par exemple)
  • etc
  • etc
  • etc

Bref, soyez inventives et envoyez-moi vos photos!

SPOILER ALERT (si vous voulez avoir la surprise du programme de la semaine prochaine, ne lisez pas la suite!)

La semaine prochaine, nous allons commencer à nous concentrer sur l’organisation des zones de stockage des aliments dans la cuisine On commencera par organiser les placards de stockage puis la semaine suivante, le frigo et le congélo.
Quand quittera-t-on la cuisine? Minute Papillon! Vous y passez bien trop de temps pour qu’on n’en parle pas plus.
Et puis… faites passer le message à vos copines!
tumblr_m57y8oCVeB1r1wdpvo1_500