Dans un monde idéal, je rangerais mon makeup comme ça.

Après, je suis lucide et honnête avec mon for intérieur : je ne vis pas dans un monde idéal. D’ailleurs Trump est président et Georges Michael est mort.

Donc ouvrons les yeux, à moins de vivre chez Galeria Inno ou Sephora, non, vos tubes de rouges à lèvres ne seront jamais de la même taille et surtout, à moins d’être une super chanceuse qui a une collaboration avec Lancôme (hihihi) on a rarement toute la collection d’un modèle de produit.

Alors autant vous donner de vrais conseils, même si je ne désespère pas un jour de collectionner vraiment assez de tubes pour faire une sorte de musée du makeup dans mon bureau (qui se prépare lentement à devenir mon lieu de travail pour le blog…)

En premier on jette.

Allez, regarde-moi dans les yeux et avoue : tu as bien des fards à paupières qui datent d’avant l’euro hein oui?

Je ne te juge pas vraiment. Dans mes cours d’auto maquillage, quand on en arrivait au tri de la trousse, c’était TOUJOURS pareil.

Image où on dit merci Pinterest

 

C’est donc la première chose à faire : trier. Oui, je sais, je sais, tu adooooooorais ce fards à paupières en 1992. Laisse tomber : la matière est tout sauf bonne. L’application relèvera du challenge et les pigments sont décédés au moment du bug de l’an 2000.

Accessoirement, si tu gardes des palettes parce que tu as utilisé UNE couleur en entier mais que JAMAIS tu n’as utilisé les autres, dis-toi bien une chose : tu ne les utiliseras jamais. Arrête de rêver.

Pour plus ou moins tout le reste, les garder, c’est dégueu, point final.

C’est simple, tes petites mimines y déposent des bactéries et ces bactéries prolifèrent et peuvent, pour peu qu’elles entrent en contact avec des lésions ou des muqueuses, provoquer des bugs méchants.

Je vous renvoie avec joie vers cet article où on a testé chimiquement des maquillages. C’est juste immonde :

Donc là, tu viens de ranger ton pc et de courir jeter ton vieux maquillage, rassure-moi?

En second, on trie par type

On met ensemble les catégories.

  • Teint : tout ce qui, de près ou de loin vous sert à faire votre teint : anticernes, correcteurs, fond de teint, crèmes teintées, poudres, blushes, terracota etc etc…
  • Bouche : gloss, rouges à lèvres, crayons etc.
  • Yeux : les palettes d’un coté, les crayons et mascaras d’un autre…

C’est déjà pas mal si on a pu trier ces trois secteurs-là…

Concrètement, chez moi ça ressemble à ça, mais dans une étagère de salle de bain :

En gros, des grands paniers avec “un peu de tout” par catégories. MAIS JE FERAI MIEUX.

Maintenant, des idées à appliquer ou non 🙂

Il y a des tas de solutions sur Pinterest qui suggèrent de tout laisser “à vue”. Moi, je suis contre parce que le moindre élément désordonné donnera un effet bordélique. Mais voici quelques idées :

Le côté sympa c’est que tout est à portée de main. Il n’y a pas de tiroir ou de porte à ouvrir. Mais d’une part, comme je l’ai dit plus haut, ça peut vite faire désordre, mais en plus, un makeup à l’abri de la lumière, c’est pas plus mal…

 

Un petit tour sur Pinterest suffit déjà à comprendre que la plupart des supeeeeeer-trop-belles-photos-d’inspiration-qu’on-trouve-dans-les-tableaux utilisent TOUS les mêmes éléments de base : des éléments qu’on trouve chez Primark…

Et le super rangement de rouges à lèvres, c’est pareil :

Pour le reste, la plupart des meubles de Pinterest viennent de chez Ikea.

C’est simple : la coiffeuse MALM est partout. J’en ai d’ailleurs une à réinstaller. L’astuce c’est donc d’ajouter sur et dans cette coiffeuse tous les éléments qui permettent de trier.

Au-dessus de celle-ci, c’est un élément appelé ALEX :

On peut aussi décliner en ajoutant une commode MALM… ou une commode ALEX.

 

Comment tu ranges ton makeup?

Donc vous l’aurez compris, je n’en suis pas là du tout. Tout est dans des boîtes par type dans une armoire classique de salle de bain. C’est pas mal, c’est pratique, mais sans grande kiffance de la mort.

Comme j’aménage l’ancienne chambre de Lola en bureau “pour le blog”, une fois que j’aurai placé ma coiffeuse MALM dans la pièce, je me procurerai ces éléments et je ferai, avec une originalité de malade, la même chose que ce que je vois partout sur Pinterest.

Et ça, ce sera pour le jour où Zia aura arrêté de croire que les tapis, c’est pour faire pipi…