Souviens-toi, lectrice, de ce jour de tes 14 ans où, ébahie et extasiée, tu découvrais Tom Hanson, en chemise blanche et bretelles noires, la mâchoire carrée, le regard profond et la peau aussi lisse que la tienne était boutonneuse…

tumblr_lp5ce1eupF1qdisdj

Oui, rappelle-toi ce générique qui te semblait si FASHION, rappelle-toi Doug Penhall, Judy, Harry Ioki…
Tu te rappelles, dis? Tu achetais même OK MAGAZINE pour avoir le poster de “Johnny Depp , l’homme de ta vie…”

C’était en 1990.

Depuis que s’est-il passé?
Johnny le casseur de chambres d’hôtel, le Rebel (prononcez Webel bien entendu) qui sautait Winona Ryder et Kate Moss (l’une devenue clepto et l’autre accro) s’est ASSAGI

Au début tu étais contente, hein, avoue? Il incarnait le nouveau Paul Newman (marié de 1963 à sa mort – avec la même, oui, oui). Le type fiable, la relation éternelle. Un rayon d’espoir à la con, quoi… Il ne te restait qu’à trouver TON Johnny.

Voui, voui, voui…

Sauf que voilà… La vie planplan ne réussit pas à tout le monde.

Maintenant, Johnny (qui n’a quand même pas fait que des chefs d’œuvre hein) joue du Disney. Comme Lindsay Lohann en gros… Et il copie et recopie son propre rôle. Il a emmené Jack Sparrow jusque chez Burton (qui, question redite, en connait un rayon aussi finalement) et ressemble à s’y méprendre à une ballerine de boite à bijoux.

Il faut l’avouer, Johnny est devenu chiant à mourir. Malgré les trois tonnes d’effets spéciaux, on a remarqué que c’était Jack Sparrow derrière le chapelier fou.

Après, il a même joué les vampires… Dans le genre désespéré qui surfe sur la vague teenager-naze, on ne fait pas mieux.

Pour finir dans les clichés, il a quitté sa douce pour… la même en plus jeune et moins fidèle…

Alors Johnny, ayé, faut que je te le dise, t’es devenu un vioque. (ce qui doit vouloir dire, par transitivité de l’égalité, que moi aussi)
Mais bon alors assume, merde.

Arrête de te pochtronner, maintenant, ça fait juste “Obsolete Webel”.

Admirez ici un Johnny nature et OBSOLETE WEBEL :

Passé un certain âge, le doigt d’honneur, ça ne fait plus rocker révolté hein. Ça fait juste grossier ringard.

Maintenant, je propose que nous montions ensemble une association contre ces acteurs qui ternissent leur passé (et le nôtre, toujours par extension).

Le slogan en sera : “Si tu peux pas vieillir classe, vieillis dans l’ombre, merci”.

signature