Tant qu’à nous éparpiller, quittons un instant si vous le voulez bien la sphère du rouge à lèvres pour évoquer une seconde un fait plus sérieux. Après tout, ce blog a toujours servi à échanger sur des sujets plus que variés. Tant pis si nous touchons à l’intouchable.

Je suis belge donc après tout, ce dont je vais parler me touche peu. Sauf que ça touche mes voisins, un peu trop proches, et que mon pays prend la même direction.

Vous avez sans doute eu la chance et le privilège d’entendre parler de cette petite phrase toute Lepenienne dans laquelle Papa Le Pen suggérait de “faire une fournée la prochaine fois” en parlant de Patrick Bruel qui refusait de chanter dans des villes FN.

Aujourd’hui, Marine “condamne les propos de son père” qui seraient “une faute politique”.

Elle est marrante, Marine. “Une faute politique”. Quand le type qui considère les camps et la Shoah comme “un détail de l’histoire” utilise le mot fournée, je sais pas vous, mais moi, je ne pense pas à une “faute politique”.

Et donc maintenant, on s’interroge sur l’opportunité de virer ou non papa après sa “faute politique”.

Surfer sur la vague d’un nom de famille, même honteux, apparemment, ça n’a pas gêné Marine jusqu’à présent. Puis là, en pleine montée de son mouvement fasciste, Marine, elle n’a plus trop envie de se traîner les casseroles familiales négationnistes.

Parce qu’avant les prochaines élections, elle aimerait tellement qu’on oublie de quel arbre elle est tombée. Elle qui a si bien su effacer les angles les plus moches, elle aimerait gommer la dernière trace de l’Histoire : celle du borgne.

Alors non, je ne suis pas respectueuse, certes. C’est un aîné, oui. Cependant tous ne méritent pas le respect.

Je serais assez pour qu’on le dégage si et seulement si ça ne permettait pas à son fruit bien aimé de continuer sur sa voie ascendante.

Si vous pensez que le monde n’est pas dupe, allez jeter un oeil aux commentaires navrants sous les statuts de Bruel sur FB, ou sous les articles qui évoquent le sujet. Bien des gens pensent que Marine sauvera nos voisins les Français. Et comme les chiens ne font pas des chats, je vous suggérerais de bien relire les propos de Jean-Marie, ça vous donnera une idée du genre de personne à qui la France risque d’être confiée dans pas si longtemps…

Peut-on virer papa? La réponse est oui. Sauf que ce serait bien que la rejetonne le suive. Tant qu’à faire.

signature