Je sais, il fait beau, il vaudrait mieux faire autre chose que Netflix blablablablaaaaa….

Mais avouez qu’une fin d’aprem glandouille devant Netflix, c’est quand même quelque chose…

Puis au pire, vous n’avez qu’à ajouter mes conseils à votre liste à regarder en hiver!

Santa Clarita diet…

Imaginez que vous soyez un couple d’agents immobiliers on ne peut plus traditionnels… Un jour, l’épouse semble mourir quelques secondes mais revient à la vie. Elle est toujours elle-même, elle aime toujours sa famille, elle est toujours une top vendeuse et une super maman et épouse sauf que… son coeur ne bat plus et elle n’arrive plus à manger que… de la chair humaine. 

C’est l’histoire loufoque, car complètement tournée au soixantième degré, de Joël et Sheila, mon couple préféré du monde des séries 2018.

Embrigadés dans des histoires de fous puisque Sheila a choisi de ne manger que “les très méchants aussi méchants qu’Hitler”, ce couple qui s’adore essaie de conserver une vie normale malgré les événements.

On a droit à de sacrées tranches de rire et à des répliques carrément poilantes.

“Agis normalement” quand on va les surprendre en train d’enterrer les premiers restes d’un crime de Sheila…

Ok, si vous avez l’estomac un peu sensible, certaines scènes sont trash mais toujours avec humour.

Avec des débats profonds…

“Dan (le voisin policier) a trouvé un des doigts de Gary dans notre jardin. Il pense que vous aviez une aventure, que je l’ai découvert et que je l’ai tué!”

“Alors Dan déduit que tu as tué Gary? C’est sexiste!”

Suit un débat sur le fait que si Dan déduit que Sheila ne peut pas avoir tué Gary, il est forcément sexiste…

Il y a actuellement deux saisons disponibles sur Netflix et la saison 3 sort le 23 mars 2019!

Dynastie

Ooooooh je sais ce que vous pensez, JE LE SAIS. C’est débile, superficiel, girly blablabllllaaaaaaaaaaaa….

M’en fous. Je SURKIFFE FALLON CARRINGTON.

C’est donc un revival de l’ancienne série des années 80…

Et je peux vous dire qu’on y a laaaargement gagné au change!

Bon, l’histoire est plus où moins la même : ils sont riches, ils se disputent et personne n’aime la nouvelle épouse.

Surtout Fallon qui ne tolère pas qu’on empiète sur son terrain de fifille gâtée.

En vrai, Fallon, c’est LE personnage qui compte. Elle est manipulatrice, brillante, méchante et à la fois super attachante parce qu’au fond du fond, c’est pas une vraie méchante. Elle vit en mode Darwin : seuls les plus forts survivent.

Mais elle est drôle, ultra piquante et on ne peut s’empêcher de l’aimer d’amour.

La première saison est sur Netflix et la suite sort le 12 octobre!

Vu le dernier épisode ultra stressant, je ne suis que hâââââte!

The Keepers

Bon là, on change de registre.

On est dans la série documentaire.

7 épisodes d’une plongée un peu traumatisante dans une sorte de fait divers (mais le mot est vraiment light) américain.

Dans les années 60, Soeur Cathy Cesnik, enseignante au lycée Keough, est retrouvée assassinée deux mois après sa disparition à Baltimore.

On n’a jamais retrouvé le coupable.

Sauf que… des années plus tard, une ancienne élève du lycée retrouve des souvenirs refoulés de viol et de comportements atroces de la part des dirigeants prêtres de l’école.

Alors UNE élève qui a des souvenirs, c’est une chose. On peut parler de folie, on peut parler d’envie d’attirer l’attention. Ce que vous voulez. Sauf que, après avoir écrit le même courrier demandant des infos à toutes les anciennes de l’établissement, elle reçoit non pas une mais des centaines de réponses. Des centaines de femmes ont vécu des choses dans ce lycée. Et c’est le thème de ce documentaire.

Comment l’enquête a-t-elle été menée? Qu’en a tiré la justice? Quelles retombées pour le clergé?

Et quelle lutte de longue haleine pour ces femmes…

C’est un documentaire qui met mal à l’aise. Franchement mal à l’aise. Mais c’est aussi édifiant.

The Mick – Very Bad Nanny

Alooooors, The Mick raconte l’histoire de trois enfants (deux grands ados et un petit garçon, issus d’un couple riche qui doit fuir la région suite à des malversations. Ils sont laissés aux mains de leur drôle de tante peu conventionnelle d’abord essentiellement intéressée par l’idée de vivre dans cette maison luxueuse…

Elle est un peu folle, très drôle et engage une guerre de pouvoir avec ses neveux…

Une guerre drôle et éééééévidemment attachante.