Je reçois encore des questions concernant So shape que j’avais testé il y a un an ou deux. Je reçois aussi tout un tas de propositions de cures Detox, j’ai même cédé à une cure d’autres shakers pour me reprendre rapidement avec une pizza après deux jours.

Parce que ne croyez pas que je suive tous mes propres bons conseils au quotidien hein. Ouh la la non. Moi aussi je vois arriver la plage et mon super maillot de bain trop beau acheté l’an passé en soldes la veille de mon départ (une tuerie, sans dec). Et du coup, il M’ARRIVE de vouloir me lancer dans une cure machin ou un programme truc ou piiiiire, un CHALLENGE.

Mais j’ai appris qu’il fallait résister.

Didier se remet au sport (on vous en parlera bientôt), parce qu’il en a franchement besoin. Et il surveille son alimentation, parce qu’il y a des limites (si, si, je vous jure, y a des limites… celles qui sont atteintes quand tu sens bien qu’à ce rythme tu finiras avec des artères bouchées dans une salle d’op’ tellement tu as compensé tes heures de travail par de la bouffe grasse…). Mais son corps va tout simplement retrouver en douceur ses habitudes de sportif.

Mon corps, lui, n’a plus d’habitudes. Et c’est bien ça le problème. Je lui en ai fait tant voir avec mes conneries qu’il ne sait plus comment il s’appelle. Adolescence ultra sportive, puis plus rien, puis sport intensif, puis plus rien, puis régime pommes, régime soupe aux choux, régime Dukan, régime weight watchers (qui reste quand même le seul à me convaincre plus ou moins), régime protéiné en shakes, le tout alterné de phases régime pizza, régime donuts, régime macdo.

Je connais toutes les théories sur tous les régimes du mooooonde. Je peux te dire combien il y a de calories dans le moindre truc tellement j’ai lu les composants de chaque machin que j’avalais dans mes phases régimales. J’ai un diplôme es glucides/lipides/bons glucides/mauvais glucides/protéines animales/végétales/ça oui/ça non/ça peut-être mais pas trop.

Et au final quoi?

40 ans, 1m64, 62kg et une chique. Au final j’ai un truc comme 6kg de plus que le poids dans lequel je me sens bien. Et ça ne change pas la face du monde.

Il n’y a qu’une chose à retenir :

Aucune de ces méthodes ne sera durable.

Le corps est fait pour se protéger des attaques et un régime drastique EST une attaque violente. Vous agressez votre corps avec violence. Et il vous le rend bien.

Parce que ne pas aimer son corps, c’est mal. Aussi mal dans un sens que dans l’autre d’ailleurs. Que le Durumier (oui j’appelle comme ça le type qui fait les Durum) appelle Didier par son prénom et ne lui demande même plus ce qu’il veut tellement il SAIT ce qu’il veut, c’est aussi une agression.

Ne pas aimer son corps en ne lui donnant pas ce dont il a besoin ou en lui donnant autre chose que ce dont il a besoin, c’est mal.

Après vous ferez bien ce que vous voudrez hein. Je dis “c’est mal” dans le sens de “c’est mauvais” et encore une fois, je parle de façon purement empirique sur mon expérience personnelle.

C’est évident que vous maigrirez en ne buvant que trois shakes par jour. Cessons de nous extasier devant le fait que waouuuu ça marche. (Quand une copine m’a dit qu’elle avait perdu 7kg en 9 jours avec So shape, je l’ai acheté comme une conne. Après deux jours à trembloter, je me suis rendu compte de ce que je me faisais subir et je me suis reprise. “T’as pas de caractère”. Beh je préfère ne pas avoir de caractère qu’une syncope et surtout, je préfère ne pas me retrouver avec encore deux kilos de plus dans six mois)

Et c’est bien là le problème : ces méthodes fonctionnent parce que mathématiquement, chimiquement et biologiquement, elles sont imparables. Mais le corps enregistre cette agression et au final, on se retrouve toujours avec plus de poids à la fin du cycle.

D’ailleurs vous pouvez le regarder autour de vous : les nanas qui suivent ces régimes sont celles qui ne finissent jamais minces (ou alors par phase) OU qui n’en ont jamais eu besoin.

Mais alors que faut-il faire?

Arrêter de choquer son corps. C’était dans le titre, tu te rappelles?

Ecouter son corps, le nourrir quand il a faim, se remettre au sport DOUCEMENT pour ne pas SE FAIRE MAL (je n’en suis pas encore là), ne pas commencer du jour au lendemain à s’enfiler 1L500 de flotte quand tu as l’habitude de boire du coca light parce que c’est très simple : ce ne sera que ponctuel. Commence déjà par boire de l’eau jusque midi par exemple. Y aller doucement. Tout doucement.

Et non, tu n’auras pas un putain de bikini body dans trois mois si tu y vas doucement. On est d’accord. Mais je te jure que si tu imposes à ton corps un bouleversement de plus, ton bikini body obtenu dans l’agression physique de toi-même, tu le paieras au centuple l’an prochain. Et encore plus l’année suivante. Et l’année suivante…

Et tu te retrouveras à 50 ans à prendre 5kg à la moindre bouchée de gâteau parce que ton corps aura appris à emmagasiner pour la prochaine période de diète.

Ton corps, tu vas vieillir avec

Chaque fois que j’y pense, ça me fait diling-diling dans la tête.

Dans pas longtemps, on sera tous des vieux.

Et qu’est-ce qu’on souhaite à la mamie ou au papy que nous serons devenus? On souhaite tous la même chose : une bonne santé, des muscles qui fonctionnent raisonnablement bien, des articulations qui tiennent un peu le coup. Et ce n’est pas en maltraitant nos pauvres corps que nous y arriverons.

Rien ne vous empêche de souhaiter à ce futur-vous d’être gaulé comme un dieu grec. Mais alors, ça n’urge pas au point de devoir être atteint en juillet de cette année.

 

PS : Je remercie l’équipe de Friends pour sa participation active à la rédaction de cet article.