Friperie, c’est le mot styleyyyy pour dire “magasin de seconde main”. Je vous ai parlé dans une vidéo que vous pourrez trouver ici d’un magasin de seconde main que j’aime bien fréquenter.

Je vous ai montré que j’avais acheté entre autres une petite robe Naf Naf bleue absolument parfaite.

Je vous montre ce que j’en fais et je vous explique deux trois petits trucs.

On décale

Quand on a envie de s’amuser avec les vêtements, on évite de les porter comme on penserait d’abord à les porter. Donc la petite robe mignonne, on la marie avec, par exemple, avec un Perfecto.

Sans compter que donc, depuis que j’ai pris ces fameux 17 kilos (que je galère à perdre, je vous avoue puisque Weight Watchers a fermé à cause de Pâques et ça, c’est PAS DU TOUT bon pour mon mécanisme…), j’apprends à m’habiller avec un bidon et des bras qui bloblottent.

Du coup, le perfectionner tombe à pic pour planquer les bras et la taille un peu épaissie. La coupe de la robe permet également de flouter le ventre de façon sympa et surtout confortable.

Si on veut décaler, on choisit aussi de ne pas assortir (oui, Cristina a raison pour le coup). Donc pas la peine de faire 50.000 rappels de bleu partout. J’ai donc choisi de trancher à moooooort.

LA fameuse pochette à 15€ de chez Primark, pour laquelle j’ai quand même fait un piti rappel au poignet avec un foulard de chez Parfois à Belle-Ile pour les Liégeoises.

On accessoirise encore

Ben oui, les accessoires c’est la vie.

J’ai donc mis un sautoir tout neuf de Murielle Perrotti acheté chez Chocolat Bleu Pâle.

C’est donc une seconde vie pour une petite robe choupinoute que je suis ravie d’avoir dégottée!

Perfecto : Mbym, ancienne collection, mais vous trouverez des pépites sur leur site.

Robe : Naf Naf acheté en seconde main chez Jipex.

Sac : Primark

Sautoir : Murielle Perrotti chez Chocolat Bleu Pâle

Ras de cou : Pilgrim