Au ciné, l’autre soir, je me retrouve dans la file avec une nana qui s’était si tant tellement fait les sourcils que mes yeux ne pouvaient en décoller. Certes, elle a bien remarqué que je la fixais, se demandant ce que je lui voulais, mais pas une seconde elle n’a pensé à ses sourcils (je le sais : je lis dans les pensées).

Et pourtant, elle ressemblait un peu à ça:

images

Je jure que je n’exagère pas.

Comment en arrive-t-on là? Une seule réponse : petit à petit. Au début, tu retravailles puis, sans même le remarquer, tu t’acclimates à l’idée d’avoir des sourcils de clown triste et psychopathe.

Alors je te confirme que le sourcil de l’année est épais et structuré.

sourcils

Epais et structuré ne veut donc pas dire que tu dois cacher tes yeux sous tes sourcils. Tu me suis?

1. Epilation :

On limite (à moins d’avoir des sourcils façon Yéti). On ne fait qu’un petit nettoyage avec une bonne pince à épiler biseautée.

Le coin interne doit être 2 ou 3 fois plus épais que le bout.

2. Coloriage.

Oui, du coloriage. On dessine son sourcil avec un crayon ou de la poudre adaptée.

Non, on n’utilise pas de noir à moins d’avoir des sourcils bien noirs. Sinon ça fait drag queen. Et à moins d’en être une, tu t’en fous d’avoir l’air de sortir de Priscilla Folle du Désert hein.

drag-b-3b8b03f

(Cela dit, c’est quand même vachement bien fait…)

Pas la peine non plus de tout épiler pour redessiner : on n’est plus en 1950.

sourcils-dessinc3a9s

Histoire de te prouver que, même si ce n’est qu’un détail, c’est un détail important quand même :

PicMonkey Collage

Donc au niveau des sourcils, il faut éviter d’en faire trop ou trop peu.

Puis si quelqu’un vous fixe dans la file du ciné, regardez-vous dans un miroir et demandez-vous si, par hasard, vous ne vous seriez pas fait des sourcils de Bozzo…

signature