Il n’y a pas si longtemps, on avait un chat. Mais genre un super chat quoi.

large

Jamais il ne se pointait sans nous miauler un “Vous êtes magnifiques les filles”. C’était le genre de chat qui dormait lové contre toi, tout chaud, tout doux, qui trouvait toujours la ZE idée pour te remonter le moral ou te faire rire.

Bref, c’était le ZE chat.

animal-beautiful-bedroom-blonde-cat-Favim.com-310771_original

Faut dire qu’à la base, je voulais plus jamais de bestiole. C’est vrai, toutes les autres avaient abîmé la maison, partaient en goguette avec la moindre femelle qui passait par là et je vous parle même pas de ceux qui griffaient quand je les nourrissais.

Alors ce chat là, quand il est venu se promener sur la terrasse, j’ai plutôt fait des “allez ouste” limpides. Mais il était obstiné alors il a insisté. Il était là, la moustache fraîche, le regard câlinant, à attendre. Il s’est approché tout tout petit à petit. Si petit à petit que j’ai même pas vu qu’il s’installait.

post-26216-cat-now-kiss-hot-babe-gif-Imgu-3qdV

Alors un jour, j’ai fini par l’adopter. Ma sœur aussi en fait. Il regardait Breaking Bad dans le canapé et finalement, c’est moi qui ronronnais.

Et puis un jour…

Le chat a été appelé vers d’autres canapés. Des canapés “professionnels”, dit-on. Il n’avait plus trop la tête aux bisous, plus trop envie de me trouver drôle, plus trop la patience de danser.

tumblr_mccfnwHy9M1qdyx57o1_500_large

Alors bien sûr, tous les matins, j’ouvre le volet en me disant qu’il va revenir. Que quand il aura fini la chasse, il reviendra squatter mon téléphone, mes soirées et mes nuits. Je passe de “ce salaud de matou traître à ma race” à “non mais il a le droit de chasser, c’est son boulot après tout“. A la moindre personne qui me dit de laisser tomber, que les chats sont tous comme ça, qu’ils se barrent en douce par surprise, qu’il a trouvé une autre maison, je monte au créneau du “Non mais lui, il est pas comme ça”. Au risque d’être ridicule, un peu.

Parce que ce chat-là, il m’a rendu un certain sourire, un soir d’été.

Certes, quand il rentrera, il risque de se prendre un savon. Parce que quand même, des jours et des jours de silence, c’est un peu beaucoup pour un chat qui a choisi de t’apprivoiser. Mais après, je pense que je l’enfermerai dans ma chambre quelques heures, histoire de rattraper tout le retard.

qsfhjkfhs