Ça fait un moment que je pense rédiger cet article puis tous les jours, je me dis “Rhhoooo ça va, laisse tomber, tu t’en fous”. Mais non, je ne m’en fous pas.

Je vous explique…

Depuis deux ou trois mois, je me suis inscrite dans des groupes de blogueuses sur Facebook. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’avais envie de connaître d’autres blogueuses. Parce que, au fond, chaque fois que je vais à un event, je finis par tomber sur une fille sympa qui a les mêmes passions que moi alors j’ai dû me dire que j’allais me faire des copines.

tumblr_lqhyjuebua1qd6k8fo1_500

Mais en fait, j’ai d’abord constaté que la plupart viennent poster leurs liens. Alors pourquoi pas? C’est toujours sympa de lire le travail des autres. Mais par contre, personne ne discute réellement sous ces posts. Est-ce que quelqu’un les lit réellement? Pas sûre…

Bon, ça, ce n’est pas encore la fin du monde.

Mais alors après, j’ai vu la pluie de “venez liker ma page et je like la vôtre” et autres “Voici mon instagram, donnez-moi le vôtre et on se follow”.

Bon, là, déjà, je tique. Quel est le but? Tu likes les pages des gens à condition qu’ils te likent? C’est bizarre ça comme technique. Je pensais qu’on likait quand on “aimait” quelque chose, moi…

Ce gif n'a rien à voir, je sais, mais un chat, c'est toujours bien.

Ce gif n’a rien à voir, je sais, mais un chat, c’est toujours bien.

Mais encore une fois, soit, pourquoi pas.

Et puis, et puis… et puis…

Et puis il y a des tas de nanas qui sont fâchées. Qui viennent déverser des “je ne comprends pas pourquoi c’est toujours les mêmes qui ont des commentaires sous leurs articles, je suis sûre que c’est de la triche, pourquoi personne ne commente mes articles à moi gnagnagna” ou des “la marque Machine fait des partenariats avec Unetelle et Unetellebis et ne veut pas faire de partenariat avec moi, c’est dégueulasse”.

En général, par curiosité, je vais voir le blog de la plaignante et objectivement, il ne faut pas huit heures pour comprendre pourquoi personne ne commente ou pourquoi les marques refusent tout partenariat.

Et enfin, cette semaine, j’ai carrément reçu un mail d’une petite jeune fille qui “allait bientôt ouvrir un blog et qui voulait savoir comment on fait pour que les marques envoient des cadeaux et à qui il faut écrire pour être invitées aux events”… WTF?

tumblr_lx1v0hMln31qh01r8o1_500

C’est simple, les filles, si on voit que vous ne bloguez que pour RECEVOIR DES CADEAUX, votre blog n’intéressera personne. Parce que vous vous plantez sur toute la ligne, les cocottes. On ne blogue pas pour ça ou alors on n’a rien compris à la vie. Si vous débutez un blog dans ce but, vous allez être amèrement déçues et vous serez lassées bien avant de recevoir un flacon quelconque.

Les marques n’ont AUCUNE obligation de nous envoyer quoique ce soit. Nous choisissons de parler d’elles ou pas. Elles ne nous sont pas redevables comme nous ne leur devons rien. Si vous recevez un produit que vous avez quémandé et que vous ne l’appréciez pas, qu’allez-vous faire? Dire merci et rédiger un article négatif? Dire merci et vous sentir obligée d’écrire un article positif? Pour que les blogs gardent leur liberté, il faut absolument lutter contre cette course aux produits gratuits. Quand une marque nous envoie un produit, c’est qu’elle prend le risque d’avoir une critique négative. Si elle veut figurer sur un blog, c’est qu’elle est consciente de ce risque et qu’elle choisit de le courir parce que le blog leur semble suffisamment suivi pour valoir la peine.

Et puis il faut aussi arrêter d’imaginer que les blogueuses reçoivent des cadeaux tous les matins. N’exagérons pas s’il vous plaît. Gab et moi avons toujours blogué bien avant 2G1M et nous n’avions jamais rien reçu (et rien demandé d’ailleurs). S’il est vrai qu’aujourd’hui, cette situation évolue, nous achetons encore la plupart des produits dont nous parlons et nous ne nous réveillons pas tous les matins avec 14 colis devant la porte. Faut arrêter de rêver.

tumblr_inline_nfvc5yZwC91s4i4kv

Donc une fois pour toutes, mes conseils pour les débutantes en blogging…

  • Sachez pourquoi vous bloguez : si c’est pour des partenariats, laissez tomber. Vous ne tiendrez pas la distance avant qu’une marque se penche sur votre travail. Un blog, ce sont des heures de travail. C’est très mal payé… 😉
  • Aimez écrire ou photographier : le blogging sans ces passions n’a aucune raison d’être.
  • Ecrivez pour des gens, pas pour des marques. Un blog qui n’est pas lu par des gens (même trois) a-t-il une raison d’être?
  • Travaillez votre mise en page. Évitez à vos lecteurs le demi-million de pubs moches qui vous rapporteront 12 cents à tout péter.
  • Ah et si vous voulez vraiment qu’une marque s’intéresse un peu à vous, puisque ça semble si important, deux mots à retenir : ORTHOGRAPHE et STYLE. Quand on sait à peine aligner deux phrases sans faute, évidemment ça refoule les CM des marques qui, a priori, ont fait des études et deletent immédiatement tout blog orthographicide.
  • Enfin, intéressez-vous un peu plus à vos lecteurs qu’aux stats des autres blogueuses, qu’à votre nombre de followers ou au nombre de commentaires reçus par Bidule.

Cela dit, je ne suis pas prof. Ah si en fait. Mais pas prof de blogging tu vois? Donc en réalité, je pense que c’est en forgeant qu’on devient blogueuse.

School-of-Rock-Lesson

Mes raisons de bloguer? dans l’ordre de mes priorités…

  1. Parce que j’aime écrire. Depuis toujours et même toute seule.
  2. Parce que j’aime papoter avec les lecteurs, lire leurs réactions et parfois qu’on se prenne le chou.
  3. Parce que ça m’oblige à essayer des nouveautés alors que j’aurais tendance à rester sur mes basiques.
  4. Parce que ça m’oblige à essayer d’être au courant de tout.
  5. Parce que c’est un hobby comme un autre, j’aurais pu me mettre au jogging.
  6. Parce que je n’aurais pas pu me mettre au jogging, en fait.
  7. Parce que, c’est vrai, après un an, je suis hystérique quand on est invitées à un event.
  8. Parce que, c’est vrai, je suis contente de recevoir parfois des produits gratuits.

Si vous bloguez pour les points 7 et 8 uniquement, vous ternissez tout le travail de celles qui bloguent d’abord pour les raisons 1 à 6. Et permettez-moi de vous dire que vous me cassez les bonbons. Et je reste polie.

tumblr_muorofWzod1si76rco1_500