PicMonkey Collage

Il va faire de plus en plus chaud et on va sortir les petons. Arghhhhhhh ils sont tout moches et fatigués par des mois de bottines et d’entretien plus que moyen…

disgusted-noo

Étape 1 : on lave ses souffrances…

On commence par un bain de pieds d’une bonne dizaine de minutes.

Recette au choix (et on fait SIMPLE):

  • une cuillère de savon noir dans de l’eau chaude.
  • une grosse cuillère de gros sel dans de l’eau chaude.
  • 3 sachets de thé vert dans de l’eau chaude (très efficace pour les petons qui suent). On peut ajouter de la lavande si en plus, ils puent… (o/)

Étape 2 : on exfolie.

Le plus simple : on mélange de l’huile d’olive avec du gros sel. On peut ajouter des feuilles de menthe à la mixture, histoire de rafraîchir le bazar. Ou quelques gouttes d’huile essentielle.

On masse bien et partout. On peut remonter jusqu’aux chevilles.

gifs_09

Si on a la chance de partir à la plage cet été, on en profite pour exfolier avec du sable!

Que penser de la pierre ponce ou de la râpe?

A petite dose. Inutile d’agresser vos pieds. S’ils sont dans un état désastreux, agissez petit à petit. Laissez-leur quelques semaines pour se remettre des mauvais traitements infligés pendant des mois et soyez régulière!

Étape 3 : on vire les durillons.

tumblr_lnzhs5eGq81qiz0kzo1_500

Recette un peu dégueu mais efficace : du beurre mélangé à une aspirine dissoute dans de l’eau chaude. On applique sur les durillons et on laisse poser une dizaine de minutes…

Des cors catastrophiques?

On fait un cataplasme d’huile d’olive, de feuilles de joubarbe (en vente dans n’importe quelle herboristerie pour des noix) et d’ail écrasé. On recouvre d’un bandage et on laisse agir. On répète jusqu’à disparition.

On peut faire la même chose avec une tranche de citron mais c’est plus compliqué de se balader avec un morceau de citron sur le pied hein…

feet_on_the_dash_gif-2787

Étape 4 : on hydrate à donf.

Les pieds sont secs. Ils ne sont pas irrigués comme le reste du corps et ont besoin de plus d’aide…

Le mieux? une bonne crème hydratante type Nivéa ou du beurre de karité. On étale une grosse couche et on enfile des chaussettes. On passe une nuit hyper glamour… On se réveille avec des pieds de princesse.

Il existe des chaussettes hydratantes toutes faites. Mais pourquoi s’en encombrer quand on peut faire simple?

Étape 5 : le cas des ongles.

Avoir de jolies pieds doux, c’est bien. Mais si vous avez des ongles tout moches et pourris, ça ne sert à rien.

On lime ses ongles. On ne les coupe pas au coupe-ongles. C’est le meilleur moyen de se retrouver avec des ongles incarnés. (très sympa pour prendre des notes, mais assez moche*)

Ils sont effrités? On mixe ça  et on applique :

  • la moitié d’une pomme de terre
  • 2 feuilles de chou
  • 2 ou 3 cuillerées de farine d’avoine.

Ils sont jaunis? On s’en fout : on va les vernir!

Je plaisante!

On peut aussi les plonger dans du jus de citron pour les blanchir.

Et pour finir, on vernit. Comme pour les mains. Une couche de durcisseur, deux couches de vernis, une couche de fixateur. On renouvelle une couche chaque fois que ça commence à s’effacer. Par contre, quand ça s’écaille, on démaquille au dissolvant doux. Inutile de tenter une couche de plâtras.

Les petits plus pour aider:

La fish therapy :

Des petits poissons qui viennent faire le nettoyage des peaux mortes. Mon expérience n’a pas été hyper concluante, cela dit.

Le vernis permanent : il tient du tonnerre. La gamme Shellac est la plus connue. La plupart des instituts de beauté le proposent aujourd’hui. De 20 à 30€
Il existe aussi la solution maison. On trouve la collection Orly chez Di.

En cas de total carnage ou de grosse flemme:

Il ne reste qu’une vraie pédicure en institut.

tumblr_inline_mtr1lvthSY1r7ip7d

*un bon point pour celle qui relèvera le jeu de mots à deux balles…