Avertissement : cet article a été rédigé un soir de second degré. Ne tuez personne.

Alors je sais, je sais, je prêche toujours la bonne parole, la gentillesse, le calme, la zen attitude, la bonté et la bienveillance. Mais y a des gens qui ne méritent pas la bienveillance. En tout cas ponctuellement.

Je vous préviens je suis nénervée. Hyper, super, méga fort énervée. 

En fait je me suis énervée très fort sur la route. Bon, ceci dit, ça m’a donné une idée de chronique donc c’est pas plus mal mais quand même. Ca m’a agacée. 

Donc je me suis dit : tiens, parlons de ces gens qui nous cachent le soleil, au quotidien, par de petites actions miteuses, de petits actes de cafards tout pourris qui font que, parfois, on aurait quand même bien envie de porter de grosses bottes noires pour les écraseeeeeeer. 

Vous voulez des exemples ? 

Allez, un facile…

Dans les bouchons, t’es la dernière voiture de la file. Et là, au loin, tu vois un type qui arrive à fond de balle. A FOND DE BALLE. Genre il croit que la menace de sa vitesse va débloquer le bouchon d’un coup. Toi, tu ne sais pas s’il aura le temps de freiner. Ton estomac te crie bien fort « nan, il aura pas le temps de freiner ce cafard ». Et t’as peur. 

Finalement, il freine. Et là, comble du comble, ce sale CAFARD klaxonne. Et toi t’as envie de sortir de ta voiture pour aller lui hurler dans les oreilles « mais tu crois quoi dis ? Tu crois quoi ? Qu’à force de klaxonner, je vais upgrader ma voiture et qu’elle va acquérir subitement la capacité de voler ? c’est ça ? C’est ça que tu crois ? Ou tu crois que tel MOISE sauvé des eaux, tes coups de klaxons vont écarter la mer de voiture pour que tu traverses peinard ? Hein ? »

Mais bon, tu ne le fais pas. Parce que tu te dis qu’un type assez limité pour klaxonner sur 200 voitures, il a pas de limites et sans doute qu’il pourrait te tuer à coups de portière. 

Tu ravales ta colère et tu mords dans ton volant. 

Dans la même catégorie de cafards, il y a aussi, mais c’est peut-être bien le même, le gars qui est derrière toi quand le feu est rouge. Il passe à peine au vert qu’il klaxonne. 

Alors j’ai jamais bien compris le principe. 

  1. Soit il croit que t’as eu ton permis en étant aveugle
  2. Soit il bosse pour la ligue des daltoniens et il veut te filer un coup de mains
  3. Soit, il pense sincèrement que Dieu lui a confié la mission de fluidifier le trafic en lui mettant un klaxon sous la main

Et ça, ce ne sont que les cafards armés d’une voiture.

Est-ce qu’on parle des cafards armés d’un caddie ? Hein ?

Mais siiiii je suis sûre que vous voyez de qui je parle. 

Il y a cette mamie qui, le lundi, fait ses courses sur le temps de midi, quand toi tu viens chercher son pain pour la semaine. Elle se pointe tranquille pile poil en même temps que toi à la caisse, avec son caddie bourré de tas de trucs pour un régiment, sérieux, ils ont l’air d’être 60 chez elle. 

Et elle te voit arriver avec ton petit pain sous le bras et elle court aussi vite que ses petites jambes le lui permettent pour être sûre qu’elle va bien tuer ton temps de midi de trente minutes. Elle passe devant vous et là, COMME PAR HASARD, elle hésite entre garder ou rendre un produit et surtout, elle paie en PIECES ! 

Alors on a aussi la nana qui est derrière toi à la caisse. Une autre caisse s’ouvre et… elle file pour devenir la première ! J’ai toujours pensé qu’il devrait y avoir des règles de politesse légalisées dans toutes les files. Un truc logique quoi. T’es arrivée après ? Ben tu restes après. 

En parlant de supermarché, il y a aussi la caissière dotée de pouvoirs surnaturels. Toi t’avais tout bien préparé ton coup. T’avais les sacs bien ouverts dans ton caddie, prête à ranger les produits par pièce de la maison où ils doivent aller, histoire de gagner 20 minutes en rentrant chez toi. Et elle, la pauvre qui doit sans doute respecter des quotas, elle va plus vite que l’éclair et là, dans la file, y a tous ces gens qui te regardent avec dédain parce que t’es une moule cuite alors que t’as envie de hurler « C’EST ELLE QUI VA VITE, C’EST PAS MOI QUI SUIS LENTE » et donc tu finis par jeter les produits au pif n’importe où dans ton caddie et tu repars avec tes raisins frais au fond de ton caddie, bien rangés sous les 6 bouteilles de deux litres d’eau !

Un autre cafard ? On a aussi la personne qui s’assied à côté de toi au cinéma et qui MACHE un chewing gum en faisant plein de bruits dégoutants. Bonus ? Elle jette son chewing gum et là, BAM, il dégaine le popcorn en plein film et au lieu de le manger gentiment, il fouille dans le pot pendant tout le film. Toi tu ne comprends pas. Tu passes donc le film concentrée sur ces bruits en te demandant si t’as pas loupé un jeu où il y aurait un diamant caché au fond d’un pot de popcorn. Parce que lui, il a l’air super convaincu !

Alors on a aussi le gosse, derrière toi, qui shoote dans ton siège en rythme pendant TOUT LE FILM. Tu te retournes, histoire que les parents réalisent qu’il y a un truc et non. Ils pensent sans doute que leur merveille te fait vivre une sorte d’expérience 4D hyper réaliste. 

Au cinéma, horreur suprême, il y a aussi les gens chelous qui enlèvent leurs chaussures pour poser leurs pieds nus sur le siège de devant. Ca, ça a le don de me donner envie de porter plainte à la police du siège de cinéma !

On ajoute à cette liste : 

  • le cafard qui gare sa voiture sur deux places soit parce qu’il ne sait pas conduire, soit, et c’est bien pire, parce qu’il aime teeeeeellement sa voiture qu’il préfère priver le monde d’une place cruellement nécessaire !
  • ceux qui t’ajoutent dans des groupes ou des conversations de groupe Facebook quand t’as rien demandé
  • les zombies du pavé. Vous voyez ce que c’est ? Les gens qui ont l’air d’être errants sur les trottoirs ou dans les lieux publics. Ils s’arrêtent pour lire un sms, ils redémarrent, ils accélèrent quand on veut les doubler. Tu manques quinze fois de les percuter et même pas ils s’en rendent compte en plus !
  • les gens qui, plus ou moins ouvertement, écoutent les conversations au restaurant ! Tu le sens : ils se taisent dès que tu ouvres la bouche pour pouvoir entendre ce que tu racontes !
  • ceux qui, dans la rue, téléphonent avec le haut-parleur en tenant le téléphone devant eux façon micro… Tu sais pas pourquoi ils font ça… ils beuglent et souvent des « west t’as vu LOL ptdr »T’as envie de leur arracher le téléphone des mains et de leur donner un cours sur l’utilisation des smartphones et la fonctionnalité 
  • Les gens qui disent « LOL » à l’oral. Pour essayer de dire qu’ils trouvent quelque chose DROLE. Comme s’ils n’étaient pas équipés de la fonction « rire ». Helloooooooo t’es pas dans un chat ! tu peux rire pour de vraiiiiiii
  • Les gens qui doublent par la droite, surtout les motos. A croire qu’ils veulent absolument mourir ou que, en tout cas, ils essaient d’augmenter tes chances de mourir d’une attaque
  • Ceux qui claquent dans les doigts pour appeler la serveuse. T’as été élevé où ? tu te crois dans un groupe de jazz ou quoi ? 
  • Ceux qui, dans le métro, veulent absolument monter quand les gens essaient de sortir… Ils ont cru quoi ? Qu’on pouvait remplir un truc plein sans le vider d’abord ? Ils connaissent pas la physique ? 
  • Ces gens affreux qui, dans un magasin de vêtements, reposent tout N’IIIIIIMPORTE OU, sans les plier, comme si la nana qui vend n’avait rien d’autre à faire… On l’a embauchée QUE pour le suivre à la trace. 
  • Ceux qui chantent le petit bonhomme en mousse… histoire que tu l’aies en tête jusque demain ! 

Ne me remerciez pas, je m’arrête là et je vous laisse !

Le petit bonhomme en mousse…

Cet article est une retranscription de mon intervention radio du 24 avril sur La Première.