Pour celles qui l’ignorent, dans mon boulot de la journée, je cherche un(e) assistant(e). Du coup, je reçois plein de CV. D’ailleurs c’est régulier puisque je suis en recherche régulière de nouvelles personnes pour rejoindre notre équipe.

Et sachez qu’à chaque fois, je me retrouve comme ça :

Je sais, je sais, vous m’aimez d’amour et m’imaginez en bisounours gentil tout plein mais je suis aussi supposée avoir un boulot très très sérieux qui ne me permet pas de rigoler avec le recrutement. Mes réponses sont peut-être sèches, parfois très (trop) claires, mais c’est comme ça, j’ai été prof et il me reste encore une âme de pédagogue qui se dit qu’en te répondant une bonne fois cash, peut-être que tu feras mieux dans le reste de ta vie….

Je pense que, lorsqu’on postule dans une PME, on ne se rend pas forcément compte que l’employeur aussi doit faire super gaffe car s’il engage la mauvaise personne, c’est toujours un grand risque pour sa boîte et DONC pour tous les employés de cette boîte.

Alors quand on postule pour un boulot, y a des trucs, ça paraît évident, mais faut vraiment pas. On fait le tour, comme ça ça pourra en aider l’un(e) ou l’autre…

Donc avant d’avoir un CV super stylé de la mort qui tue avec des fleurs et des étoiles qui dansent la rumba, revenons aux basiques.

Merci de LIRE l’annonce

Je sais, quand on cherche du boulot, parfois on en arrive à être aux abois mais quand même, postuler pour un job de programmeur senior (senior hein, donc même pas débutant) quand tu as fait esthéticienne ou prof d’anglais, ça ne sert à RIEN. Au mieux tu finis à la poubelle en deux/deux, au pire, on te met sur liste noire et si on cherche un jour une esthéticienne ou un prof d’anglais, ben devine ?

On postule pour un boulot pour lequel on a un minimum de compétences et si ça ne saute pas aux yeux dans le CV, on explique pourquoi on estime être compétent. (ex pour le programmeur : mon hobby est de hacker la Nasa. Là, on peut sans doute discuter)

Merci de LIRE l’annonce (bis)

Quand on prend la peine d’écrire “merci d’envoyer CV et lettre de motivation à telle adresse”, ça veut dire qu’il faut

  • envoyer un CV
  • envoyer aussi une lettre de motivation
  • les envoyer sur une adresse mail précise, pas à la page facebook

Et là tu te dis “oh ça va c’est pas grave si j’envoie sur la page Facebook”.

Ben si : ça montre que, au choix :

  • tu ne sais pas lire des consignes (et ça c’est pas de bon augure)
  • tu sais lire des consignes mais tu t’en cognes (pas mieux)

Les boites donnent souvent une adresse mail pour une annonce pro pour que les candidatures arrivent à la bonne personne. Autant respecter ça, non ?

Merci de LIRE l’annonce (ter)

Si le premier critère est “orthographe impeccable”, penses-tu réellement que postuler en faisant des fautes va être bénéfique (puis ça revient assez au point UN hein : y a un moment où on va bien se rendre compte que tu n’es pas programmeur ou doué en orthographe. Est-ce que je postule comme mathématicienne moi ? )

Désolée pour le gentil jeune homme tout motivé qui m’a répondu (après avoir écrit “je fait”) que “c’est juste un coup de fatigue”. Oui, ta réponse à mon mail disant que “désolée mais l’orthographe est un critère important” peut faire peur. Donc tu me jures que tu ne seras jamais plus fatigué une fois embauché ? Jamais jamais ? Ton travail sera plus important que ta recherche d’emploi ? Non mais c’est parce que tu vas répondre aux clients en mon nom parfois donc j’aimerais bien que tu ne sois jamais fatigué au point de ME faire écrire “je fait”.

C’est simple : si c’est un des critères énoncés, vous ne POUVEZ pas faire de faute. C’est comme si vous vous trompiez dans 2+2 en postulant pour un job de prof de math.

Et la politesse bordel ?

C’est tout bête mais quand je vois des gens m’envoyer un mail avec l’intitulé “poste Flexvision”, que je l’ouvre et que je lis “vous avez pas dit dans l’annonce combien c’est payé”. J’ai juste envie de mettre le mail à la poubelle.

Ah mais attendez… c’est ce que je fais, je le mets à la corbeille !

Toutes les questions sont les bienvenues mais encadrées d’un bonjour, d’un merci et/ou d’un bonne journée, ça passe de suite mieux. Si vous parlez déjà comme ça en postulant, comment parlerez-vous aux clients ???

Sachez vous lever !

On vous invite à un entretien à 9h30 ? Ne répondez pas “je ne suis pas une lève-tôt, possible 11h ?” et si vous le faites, ne vous étonnez pas de ne plus jamais recevoir de réponse… Quand on a un entretien, on saute dessus. Comment voulez-vous que l’employeur puisse croire que vous serez à l’heure le matin si “vous n’êtes pas une lève-tôt”???

Sinon ça montre en prime que vous ne savez pas vous montrer disponible…

Motivé mais pas trop !

C’est chouette de renvoyer un petit mot pour savoir si on a bien reçu ta candidature quelques jours plus tard. Ou de passer un petit coup de fil pour demander où en sont les sélections. Ou d’envoyer un exemple de ton travail (ex. un graphiste qui envoie un superbe truc par la poste).

Mais ne fais pas TOUT ça. L’an dernier, on a reçu tellement d’appels, de mails et de courriers postaux de la même nana qu’elle nous a carrément fait peur. On y va mollo : pas la peine de passer pour un(e) psychopathe.

Après on t’imagine un peu comme ça quand même…

La question des vacances

J’ai écrit un mail à quelqu’un pour lui proposer un entretien. J’ai reçu sa réponse exactement 22 jours plus tard parce que “j’étais en vacances”. Déjà des vacances de 22 jours, j’ai envie de te dire que t’as trop de la chance. Ensuite, ton envie de venir bosser (chez nous ou ailleurs) est donc tellement légère que tu ne regardes même pas tes mails ?

Allez, au revoir.

Les compétences (trop) multiples

Devant l’onglet “compétences”, lister TOUTES vos compétences n’est souvent pas utile. Un exemple si je prenais mon cas :

Si je postule pour un boulot dans le marketing, il ne serait pas PERTINENT de noter que je m’y connais à fond en puzzle (en tout cas pas dans mes compétences).

Donc un CV listant les compétences suivantes ENSEMBLE : tricot, droit international, suite office, patchwork, mathématiques appliquées, dessin, gestion de personnel… ça ne va pas le faire.

Sélectionnez les compétences qui s’appliquent à l’annonce. On s’en fout que vous sachiez faire des crêpes et le fait que vous jugiez pertinent de le préciser dans un CV, c’est franchement bizarre.

Je veux et j’exige

Dernière rigolote en date : j’ai reçu un CV d’une dame qui ajoutait dans son mail “si ma candidature ne vous intéresse pas, merci de me faire savoir impérativement par retour d’email les motivations exactes de ce refus”.

C’est parce que je ne sais pas souligner quelque chose dans ce blog mais le “impérativement” était en gras et souligné.

On ne donne donc pas d’ordre quand on postule. On deviendra peut-être chef de la boîte un jour, mais c’est prématuré. Je n’ai lu ni le CV ni la lettre de motivation. Et je n’ai rien motivé évidemment.

Tu es sur ma longue liste…

Plus l’entreprise est petite, plus la personnalité des gens qui la rejoignent compte pour l’équipe. Donc… envoyer (au choix ou groupé) un CV appelé “CV agence de com”, “lettre de motivation – communication – 2” etc. qui, quand on l’ouvre, est CLAIREMENT rédigé de façon à ne pas citer une seule fois le nom de la société et te permettre de ne pas changer ta lettre de motivation en fonction du boulot, c’est moyen.

Lettre de motivation = motiver les raisons qui font que tu as envie de ce travail. Le bla-bla classique copié collé des lettres de motivation exemplaires se reconnait à 2000 kilomètres.

Dites aux gens POURQUOI vous pensez que vous et eux, ça va matcher !

En bref…

Il faut imaginer que, lorsqu’on lance une annonce, on reçoit souvent des centaines de courriers. Le tri va donc très vite. C’est triste, mais c’est la loi du genre. Il faut sortir son épingle du lot, si possible de façon positive.

Par contre…

Par contre, d’un autre côté, je reçois des courriers terribles ! Voici le genre de choses qui attirent l’attention :

Les gens qui se sont réellement renseignés sur la société

Ils n’envoient pas une lettre de motivation toute faite où on voit qu’ils ont juste changé le nom de la société. Non, non, eux, ils parlent de la boîte, de ce qui leur donne envie de la rejoindre et de ce qu’ils apporteraient en plus.
Eux, tu les vois déjà assis à côté de toi à partager ton ketchup et tes tartines.

La petite touche drôle

Le site de Flexvision a un ton très second degré (devinez qui l’a écrit ?) . Certains postulent avec le même ton et forcément, on se dit déjà qu’ils iraient comme un gant dans notre équipe. Se conformer au style de la société où on postule, c’est encourageant.

L’argumentation

Expliquer en quoi les qualités que l’on possède pourront apporter quelque chose à l’entreprise, c’est top. On s’éloigne de la lettre de motivation vide de sens où tout le monde dit que son pire défaut c’est d’être trop obsédé par son travail (reçu dans 8 lettres de motivation la semaine passée…).

Fuyez les courriers tout faits trouvés sur le net. C’est vous que vous vendez : vous méritez plus qu’un copié-collé. Qui êtes-vous ? Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi ? Pourquoi n’en avez-vous plus depuis plusieurs années ? Tout est explicable et les employeurs lisent vos mots.
Vous n’imaginez pas combien de lettres de motivation me touchent réellement et me donnent une furieuse envie de rencontrer la personne. Votre lettre est cruciale.
Alors elle ne plaira pas à tous si elle est personnelle mais elle ne se noiera pas dans la masse et, si elle plaît, elle vous assurera de travailler avec des personnes en adéquation avec votre façon de penser puisqu’elles vous auront compris(e) dès l’écrit.

Le soin et tout et tout ?

Honnêtement, à moins que vous ne soyez graphiste, votre CV n’a pas besoin d’être fabuleusement magnifique si le reste de votre contenu est bon.

Mais c’est un plus. Quoiqu’il en soit, veillez à ce que :

  • On voit rapidement vos expériences
  • votre parcours scolaire

Le reste ? Moins important que votre lettre de motivation !

Vous l’aurez compris, un CV et une lettre de motivation, ça ne s’envoie pas par dessus la jambe. Du moins si vous cherchez un travail.

J’ai essayé d’apprendre ça à mes élèves pendant bien des années, autant que ça vous serve aujourd’hui !