Je ne connaissais pas Decléor avant que Yasmine m’en fasse parvenir il y a deux ou trois mois. La marque me disait vaguement quelque chose et ça s’arrêtait là.

Je l’ai d’abord testée sans grande conviction avec Aroma Cleanse, le savon moussant. J’ai bien aimé le moment, l’odeur, la texture, la douceur, tout. Mais vraiment tellement aimé que j’ai eu un peu de mal à faire des pauses pour tester d’autres produits pour le blog.

Première approche : le nettoyage…

Donc j’ai d’abord connu la marque avec cet assortiment :

Le lait démaquillant, ce n’est pas mon truc. Mais comme c’était un petit format, je me le garde pour les voyages. Donc je n’ai même pas encore senti l’odeur : je n’ouvre pas les produits qui doivent attendre car c’est mieux de les laisser sans contact avec l’air. Donc on n’en parlera pas aujourd’hui.

La lotion tonifiante, je l’apprécie de façon traditionnelle. Elle est bien sympa, sans coup de coeur de folie.

Mais alors les deux autres… MES AMIS. Je ne suis qu’amour. C’est simple, quand j’ai la flemme de me démaquiller et que je vois la crème mousse hydra-éclat 3 en 1, je retrouve le courage tellement j’aime la sensation sur ma peau. Je vais me coucher avec l’odeur qui traîne sur mes mains. Je suis tellement fan… oh la la…

(Damned, à l’heure où j’écris ces lignes, je ne le trouve pas sur le site de Planet Parfum où il DEVRAIT être en vente…et merdouille je ne le trouve nulle part??? Faudrait aller voir en magasin… Autant vous dire que j’espère qu’il y en a encore quelque part parce que mon tube est sur la fin là…)

Le bi-phase, c’est un peu le matos que je trouve impératif sur tous les produits waterproof.

PETIT TRUC A RAPPELER :

Quand on veut enlever un mascara waterproof, il ne suffit pas d’en mettre sur le coton et de frotter. Le principe, c’est de l’appliquer sur le coton et de poser le coton sur l’oeil un instant parce que l’huile a besoin d’un peu de temps pour dissoudre le produit. Ensuite, on frotte en douceur pour ne pas dégommer les cils. Si vous frottez de suite, vous abimez vos cils… C’est important de le savoir et de prendre un peu de temps.

Le bi-phase de Decléor, je l’aime beaucoup parce qu’il est vraiment bien dosé en huile et du coup, bien efficace.

Deuxième approche : les soins…

Decléor

Sachant que j’avais adoré les premiers soins nettoyants, Yasmine m’a envoyé les crèmes en test.

Et là, re-bingo. Il y a la même odeur fleurie indéfinissablement tendre.

Suffit d’ouvrir le pot pour respirer la merveille. Sans être TROP hydratante, elle laisse un film tout doux sur la peau qui se retrouve parfaitement prête pour le maquillage. Elle protège des agressions de la pollution et est composée de 98% d’ingrédients d’origine naturelle.

Et là, en accompagnement, pour celles qui suivent, je teste le gel hydratant pour les yeux. Je n’en suis qu’à quelques jours de test et c’est, d’après moi, vraiment la zone la plus difficile à soigner. Quand elle n’est pas bien hydratée, le maquillage et l’anti-cernes font des traces bien moches donc j’essaie d’hydrater au max.

Je reviendrai vous dire ce que j’en pense sur le long terme, pour le moment, je n’en suis qu’aux prémices.

Les produits qui sont entrés pour toujours dans ma vie…

Vous l’aurez compris, le nettoyant 3 en 1, la crème de jour et le nettoyant bi-phasé sont entrés dans ma routine permanente.

Si je dois trouver UNE critique (complètement inutile mais j’aime bien être complète), je parlerais du packaging du carton. Je suis quasi sûre que je n’aurais pas acheté le produit dans une parfumerie si je l’avais vu dans son emballage en premier.

C’est sans doute idiot, mais ce jaune ne me plaît pas. En même temps, on le déballe et il file à la poubelle pour ne vous laisser que cette crème fabuleuse.

Si jamais vous avez la même tendance à regarder les boîtes et que celle-là ne vous plaît pas, passez outre la boîte jaune, ce qu’elle renferme mérite amplement votre attention.

Ces produits sont des petites merveilles et je compte bien leur être fidèle pendant longtemps!